Roland-Garros: Rafael Nadal en vient à s'excuser d'être si fort

le
0
Roland-Garros: Rafael Nadal en vient à s'excuser d'être si fort
Roland-Garros: Rafael Nadal en vient à s'excuser d'être si fort

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - Après la correction qu'il a infligée à son ami argentin Juan Monaco 6-2 6-0 6-0, l'Espagnol Rafael Nadal n'a cessé de s'excuser, minimisant presque sa performance accomplie lundi en huitièmes de finale à Roland-Garros.

Mené 2-1 dans le premier set, le numéro deux mondial a alors enchaîné 17 jeux de rang sur le court Suzanne-Lenglen pour s'ouvrir la route des quarts et continuer à rêver de devenir le premier joueur de l'histoire à s'imposer à sept reprises sur l'ocre parisienne.

Réputé sur le circuit pour son fair-play, le numéro deux mondial s'est montré très pudique sur cette incroyable série infligée à Juan Monaco, renvoyé au vestiaire après seulement 1h46 de jeu.

"C'est l'un de mes meilleurs amis sur le circuit, je suis vraiment désolé pour lui, mais en même temps, il joue très bien, il obtient de très bons résultats, je lui souhaite le meilleur", a expliqué Rafael Nadal en conférence de presse.

Sincère dans sa démarche, le roi de la terre battue parisienne a enfoncé le clou quelques minutes plus tard en répétant que selon lui, le score était beaucoup trop sévère.

"Je suis très heureux de l'avoir fait et comme je l'ai dit, le résultat est un peu biaisé car normalement, je n'aurais pas dû avoir ce score contre l'un des meilleurs joueurs du monde", a dit le Majorquin.

"Je suis désolé pour lui, et qu'est-ce que je voudrais lui dire ? Qu'il ne se laisse pas abattre, que cela ira mieux plus tard."

Au prochain tour, l'Espagnol rencontrera son compatriote Nicolas Almagro, qui tout comme lui, n'a perdu aucun set depuis le début de la quinzaine.

Et au moment d'évoquer ce nouvel adversaire, Rafael Nadal a semblé aussi respectueux que lorsqu'il évoquait le sort de Juan Monaco. "Il est dangereux car c'est un bon joueur! C'est la première chose. Il dispose d'une palette de coups incroyables. Son service l'aide énormément", a-t-il souligné.

"C'est très difficile de le bousculer. Mais je vais essayer de le mettre en position difficile", a-t-il ajouté, ne laissant aucun doute dans l'assistance, sur sa capacité à y parvenir.

Edité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant