Roland-Garros: pourtant, Gasquet a tout donné

le
0
GASQUET A "TOUT DONNÉ"
GASQUET A "TOUT DONNÉ"

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Le Français Richard Gasquet a "tout donné" lundi lors de sa défaite contre le Suisse Stanislas Wawrinka, tête de série n°9, en huitièmes de finale de Roland-Garros, mais a laissé passer sa chance au terme de cinq sets d'effort.

Le Biterrois, neuvième mondial, a mené deux manches à zéro, a eu des occasions de break à 5-5 dans le set décisif mais n'est pas parvenu à conclure face à un adversaire qu'il estime plus fort physiquement (6-7 4-6 6-4 7-5 8-6).

"C'est difficile parce que j'ai perdu. J'ai eu maintes occasions et lui a fait des coups incroyables. J'ai fait ce que j'ai pu, je ne pouvais pas faire plus", a-t-il reconnu en conférence de presse.

"Je revois ce passing croisé (raté à 5-5 dans le cinquième set, qui lui aurait donné le break, ndlr). Ce passing, c'est un de mes meilleurs coups. A la fin, il était beaucoup plus frais que moi physiquement, ça s'est joué à rien. C'est une grande tristesse mais il faut rebondir."

Connu pour sa réserve, Richard Gasquet était étonnamment disert après son échec, le 15e à ce stade de la compétition dans un tournoi du Grand Chelem.

"Il y a des mecs beaucoup plus maudits que moi. J'ai très bien joué, j'ai tout donné, je ne vais pas me flageller plus que ça. Je ne vais pas faire pleurer dans les chaumières, j'ai connu des choses beaucoup plus dures que ça", a-t-il dit.

Il a donc facilement reconnu ses limites physiques, à savoir une autonomie qui peut difficilement lui permettre de remporter un match en cinq sets sur terre battue.

"Je sais très bien qu'après trois heures et demie, je vais être un peu fatigué. Lui a l'un des meilleurs physiques du circuit, il servait encore à 215 (km/h) après quatre heures de jeu", a constaté Gasquet.

Le Français est apparu décidé à effacer ce souvenir qui sans nul doute restera mauvais, si l'on excepte le formidable soutien du public, qu'il a salué.

"Je suis déçu, c'est dur, mais c'était un gros match. Ça laisse des traces, c'est sûr, mais moins que de prendre trois petits sets. Ce n'est pas comme si j'avais pris des branlées dans les quatrième et cinquième sets. Il faut un perdant, ce soir c'était moi, j'ai tout essayé", a-t-il répété.

"Ce match n'était pas pour moi, tout simplement."

Edité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant