Roland-Garros : " Pas la fin du monde " en cas de défaite pour Nadal

le
0
Roland-Garros : " Pas la fin du monde " en cas de défaite pour Nadal
Roland-Garros : " Pas la fin du monde " en cas de défaite pour Nadal
Au sortir de son élimination en quarts de finale au Masters 1000 de Rome, Rafael Nadal a tenu à féliciter Stan Wawrinka, son bourreau d'un soir. L'Espagnol s'est également projeté sur Roland-Garros et a déjà envisagé une défaite à Paris.

Jusqu’au bout de la nuit, Wawrinka et Nadal ont tenu le public italien en haleine. Mais comme trop souvent cette saison sur terre battue, c’est l’Espagnol qui a rendu les armes le premier. « Stan était en feu, il a joué un grand nombre de points incroyables. Je le félicite. Quant à moi, je me suis bien battu, jusqu’au bout du match, et j’ai manqué un petit peu de chance sur certains points », analysait Nadal après la rencontre devant les médias.

« Je ne gagnerai pas quinze Roland-Garros »

Interrogé sur Roland-Garros qui débute dimanche prochain, Rafael Nadal n’a pas caché qu’il se présenterait à Paris avec une certaine interrogation suite à sa préparation tronquée par les blessures et les résultats très décevants. « Je ne sais pas comment les choses iront à Paris. Mais il y a une chose dont je suis sûr: je me battrai et mon but sera toujours le même là-bas. » Des interrogations qui poussent même le Majorquin à commencer à envisager une défaite prématurée dans son jardin. « Comme je serai moins bien classé que jamais à l’entame du tournoi, je pourrais affronter de gros joueurs plus tôt. Mais je suis prêt à relever le défi. Je suis sûr que je serai compétitif. Il est certain que je ne gagnerai pas quinze Roland-Garros et peut-être que je ne gagnerai pas cette année. Mais ce ne serait pas la fin du monde, la défaite fait partie de la vie. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant