Roland-Garros : où les joueurs passent-ils la nuit ?

le
0

INTERVIEW - Où logent Rafael Nadal, Novak Djokovic et les autres durant la quinzaine de Roland-Garros ? Christine Donnet, responsable du département gestion sportive à la Fédération française de tennis (FFT) nous explique.

La question paraît - à juste titre - bien moins essentielle que le jeu. Mais elle se pose tout de même. Où diable rentrent les joueurs chaque soir, après avoir passé la journée à fouler la terre battue de Roland-Garros? Dans un hôtel de la porte de Saint-Cloud, dans une location Airbnb de Boulogne-Billancourt, ou bien dans un palace situé en plein VIIIe arrondissement?

Si vous pensez avoir la réponse, attendez-vous à être surpris. Une chose est sûre: la question de leur logement est prise très au sérieux et la fédération française de tennis est aux petits soins.

LE FIGARO IMMOBILIER. - Comment préparez-vous l’arrivée des joueurs et leur hébergement durant ces 15 jours de tournoi?

CHRISTINE DONNET. - Nous sélectionnons chaque année des établissements hôtelliers pour les joueurs. En tout, c’est 25 hôtels que nous avons réservés pour Rolland-Garros. Sur ces 25, une quinzaine est réservée exclusivement aux joueurs, les autres sont prévus pour la presse, les partenaires, et autres personnes liées au tournoi. Le prix d’une nuité varie entre 200 et 320 euros, selon l’hôtel. Les joueurs peuvent faire eux-mêmes leur réservation sur notre centrale. Nous nous occupons de tout. Libre à eux évidemment d’opter pour d’autres solutions... Nous logeons environ 70% des joueurs du tournoi!

Quelles sont les alternatives?

Certains préfèrent ne pas passer par notre service et dormir dans un hôtel ou un palace, louer une maison et s’y installer avec leur coach et leurs proches. Certains autres ont un appartement parisien, ou habitent déjà Paris. D’autres joueurs optent pour la solution Airbnb! Il faut savoir que chaque joueur perçoit une indemnité journalière de 300 euros, qu’ils peuvent dépenser comme ils l’entendent. Cela dépend des personnalités... Il n’est d’ailleurs pas rare que ceux qui habitent Paris préfèrent nous solliciter pour profiter du calme d’un hôtel!

Y a-t-il un profil type de joueur qui vous sollicite?

Pas du tout! Nous nous occupons des premiers joueurs mondiaux comme de ceux qui sont moins connus et qui ne passent pas les qualifications... Notre service touche tous les joueurs puisque parmi les hôtels sélectionnés, les prix des chambres sont très larges. Si nous nous occupons de la réservation de Rafael Nadal* et de son coach, une autre tête d’affiche très connue préfère quant à lui louer une maison par ses propres moyens afin d’y installer tous ses proches, du coach aux membres de sa famille! Cela dépend des personnalités.

Vous êtes donc définitivement complets jusqu’à la fin du tournoi?

En principe oui. Tout en nous gardant la possibilité de remédier à certains problèmes. A titre d’exemple, nous avons eu deux cas de joueurs qui étaient passés par Airbnb, mais qui se sont retrouvés face à une escroquerie. Le logement en question n’existait pas! Ils étaient donc bien contents de pouvoir faire appel à nous... Nous faisons en sorte de toujours avoir quelques chambres vacantes afin de proposer une alternative à ce genre d’imprévus indépendants de la volonté des joueurs.

*Rafael Nadal prend chaque année une chambre au «Mélia Royal Alma», dans le XVIe arrondissement de Paris.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant