Roland-Garros: Novak Djokovic arrive confiant

le
0
Roland-Garros: Novak Djokovic arrive confiant
Roland-Garros: Novak Djokovic arrive confiant

par Thierry Chiarello et Lucien Libert

PARIS (Reuters) - Novak Djokovic vise cette année à Roland-Garros le seul titre qu'il lui manque en Grand Chelem et à quatre jours du début du tournoi Porte d'Auteuil, le numéro un mondial s'est dit "confiant" dans un entretien accordé mercredi à Reuters TV.

Battu l'année dernière en demi-finale au terme d'un match épique contre Roger Federer, le Serbe s'est imposé depuis lors des trois derniers rendez-vous majeurs du calendrier ATP.

En cas de succès sur l'ocre parisienne, Novak Djokovic pourrait donc réaliser un Grand Chelem sur deux saisons.

Jamais un joueur n'a remporté les quatre tournois d'affilée depuis Rod Laver, auteur d'un Grand Chelem sur une saison en 1969.

"Roland-Garros est le seul tournoi du Grand Chelem où je n'ai jamais joué de finale. Ce sera donc forcément difficile mais je me sens bien et je suis très motivé à l'idée de jouer à Paris", a dit à Reuters Novak Djokovic.

"J'aime jouer en France, à Paris particulièrement, devant une foule de supporters qui sont derrière moi. Grâce à leur soutien, je suis capable de réaliser mon rêve et de m'imposer ici", a-t-il poursuivi.

Le numéro un mondial est moins impressionnant que l'année dernière, lorsqu'il était arrivé Porte d'Auteuil invaincu depuis le début de la saison et auréolé de deux titres sur terre battue, à Madrid et à Rome, où il avait terrassé Rafael Nadal.

Aussi préfère-t-il laisser le costume de favori à son rival espagnol.

"C'est à chaque fois un défi ultime de le jouer sur terre battue, une surface où il part toujours favori (...) A Roland-Garros, il a gagné six fois et n'a perdu qu'un seul match de toute sa carrière", s'est-il plu à souligner, comme pour mettre la pression sur son dauphin au classement ATP.

Même s'il a été battu à deux reprises cette saison par Rafael Nadal sur terre battue, en finale des Masters 1000 de Monte-Carlo et de Rome, Novak Djokovic estime avoir progressé et assure qu'il sera prêt à jouer crânement sa chance à Paris.

"Je me sens en confiance. J'ai joué deux bonnes finales contre lui. Depuis la finale de Monte-Carlo, j'ai haussé le niveau de mon jeu et c'est plutôt encourageant en vue de Roland-Garros", a-t-il expliqué.

Le tirage au sort du tournoi, qui aura lieu vendredi, placera nécessairement Rafael Nadal et Novak Djokovic dans deux parties différentes du tableau, ce qui signifie qu'ils ne pourront se rencontrer, s'ils y accèdent, qu'en finale de l'épreuve.

Edité par Olivier Guillemain et Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant