Roland-Garros: Nadal, Razzano et Sharapova en vedettes du jour

le
0
Roland-Garros: Nadal, Razzano et Sharapova en vedettes du jour
Roland-Garros: Nadal, Razzano et Sharapova en vedettes du jour

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Tenant du titre, Rafael Nadal partira favori jeudi à Roland-Garros lors du deuxième tour qui doit l'opposer à l'Ouzbek Denis Istomin, tandis que la Française Virginie Razzano devra montrer qu'elle a récupéré de son match héroïque contre Serena Williams.

Maria Sharapova, deuxième joueuse mondiale, sera également sur les courts de la porte d'Auteuil où elle tente d'accrocher le seul titre du Grand Chelem manquant à son palmarès.

Nadal, qui vise un septième titre à Roland-Garros, n'a jamais perdu contre Istomin, 43e mondial, qu'il a déjà rencontré deux fois et il faudrait une énorme surprise pour que l'Ouzbek l'emporte sur la terre battue parisienne.

Opposée à la Japonaise Ayumi Morita, 84e à la WTA, Maria Sharapova partira elle aussi avec les faveurs des pronostics mais devra peut-être se méfier d'une adversaire qu'elle n'a jamais rencontrée.

Face à la Néerlandaise Arantxa Rus, qu'elle affrontera sur le court n°1, Virginie Razzano reviendra à la routine après avoir signé son plus bel exploit: un succès en trois sets homérique sur Serena Williams, cinquième mondiale.

La Française devra avoir récupéré physiquement des trois heures et trois minutes passées sur le Central et mentalement d'un succès acquis en trois sets sur sa huitième balle de match.

Ancienne 16e joueuse mondiale - en 2009 - aujourd'hui retombée au 111e rang, la Française ne part pas forcément favorite face à Rus, 88e, mais sa victoire sur Williams pourrait lui avoir donné des ailes.

MÉFIANCE POUR GASQUET ET BENNETEAU

Elle ne sera pas la seule représentante du tennis féminin hexagonal au programme puisque Stéphanie Foretz-Gacon et Claire Feuerstein sont également à l'affiche de la cinquième journée du tournoi.

Foretz-Gacon, 86e à la WTA, semble condamnée à l'exploit face à Li Na, tenante du titre, même si la Chinoise, tête de série n°7, n'a plus vraiment brillé depuis qu'elle a soulevé la Coupe Suzanne-Lenglen, l'an passé.

Claire Feuerstein, 145e et qui a bénéficié d'une invitation, aura peut-être davantage de chances face à la Russe Nina Bratchikova, 109e.

L'Italienne Francesca Schiavone, vainqueur en 2010 et encore finaliste l'an passé, sera opposée à la Bulgare Tatiana Pironkova, tandis que l'ancienne numéro un mondiale serbe Jelena Jankovic rencontrera l'Américaine Varvara Lepchenko.

Dans le tableau masculin, outre Nadal, son compatriote David Ferrer, n°6, et le Britannique Andy Murray, n°4, sont également à l'affiche, tout comme cinq Français qui entameront leur deuxième tour et deux qui devront l'achever.

Ferrer rencontrera d'ailleurs l'un d'entre eux, Benoît Paire, 69e à l'ATP, alors que l'Écossais sera opposé au Finlandais Jarkko Nieminen, 48e.

Respectivement classés tête de série n°17 et n°29, Richard Gasquet et Julien Benneteau n'attendent pas une partie facile même si leurs adversaires sont moins bien classés qu'eux.

Gasquet sera opposé au grand espoir bulgare Grigor Dimitrov, 87e et qui s'entraîne en France, tandis que Benneteau affrontera le Russe Dmitry Tursunov, 88e mais ancien membre du Top 20.

Les choses seront encore plus compliquées pour Paul-Henri Mathieu, qui devra contrer le grand serveur américain John Isner, n°10, et Jérémy Chardy, qui fera face au Serbe Janko Tipsarevic, n°8.

Jo-Wilfried Tsonga, cinquième mondial, et Arnaud Clément devront, eux, remettre leur ouvrage sur le métier, leurs rencontres ayant été interrompues mercredi soir par la pluie.

Tsonga se trouvait dans une situation un peu délicate au moment de l'interruption puisqu'il avait remporté le premier set mais perdu le deuxième face à l'Allemand Cedrik- Marcel Stebe. Les deux hommes en étaient à un partout dans la troisième manche.

Pour Arnaud Clément, la fin de rencontre s'annonce beaucoup plus délicate puisque le Français, qui dispute son dernier Roland-Garros, était mené 5-1 dans le cinquième set. Au service, il menait 30-0 lorsque la pluie s'est invitée au programme.

Chrystel Boulet-Euchin, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant