Roland-Garros : Nadal et Djokovic dans la même moitié de tableau

le
0
Roland-Garros : Nadal et Djokovic dans la même moitié de tableau
Roland-Garros : Nadal et Djokovic dans la même moitié de tableau

Personne, évidemment, n'en voulait, et c'est donc Novak Djokovic, le N.1 mondial, qui a hérité vendredi au tirage au sort de Rafaël Nadal, grand favori de Roland-Garros et septuple vainqueur du tournoi, dans sa moitié de tableau, rendant impossible un remake de la finale 2012. Promis à se rencontrer dès les demi-finales, les deux favoris laissent le champ libre, de l'autre côté du tableau, à Roger Federer, plutôt gâté par le tirage, même si Jo-Wilfried Tsonga, son adversaire théorique en quarts de finale, pourra dire la même chose.

Le positionnement de Nadal, tête de série N.3, était la principale inconnue de ce tirage au sort puisqu'il allait déterminer qui, de Djokovic ou de Federer, le roi de la terre battue pourrait retrouver en demi-finales.

Federer bien loti, tout comme Serena Williams

Roger Federer, qui figure dans la moitié de tableau de l'Espagnol David Ferrer (N.4), a été plutôt verni, d'autant qu'il jouera un qualifié lors des deux premiers tours. Nadal retrouvera lui l'Allemand Daniel Brands au premier tour, alors que Djokovic devra se méfier du Belge David Goffin qui avait inquiété Federer l'année dernière après être sorti des qualifications.

A noter un premier tour explosif entre le Français Gaël Monfils, ancien demi-finaliste, et le Tchèque Tomas Berdych, N.6 mondial.

Dans le tableau féminin, la Bélarusse Victoria Azarenka, N.3 mondiale, a hérité de la moitié de tableau de la Russe Maria Sharapova, N.2 et tenante du titre, évitant ainsi l'Américaine Serena Williams, irrésistible en ce moment.

Le «Big Four» n'a jamais été aussi fébrile

Si Rafael Nadal reste le grand favori de Roland-Garros, les autres cadors montrent de tels signes de fragilité que l'édition 2013 pourrait être l'une des plus révolutionnaires depuis un bon moment. Le fameux «Big Four» est en effet apparu bien moins inaccessible que d'habitude ces dernières semaines. Djokovic, après avoir commencé la saison...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant