Roland-Garros: Nadal-Djokovic, rendez-vous à ne pas manquer

le
0
ROLAND-GARROS 2013
ROLAND-GARROS 2013

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Le numéro un mondial Novak Djokovic et le septuple vainqueur Rafael Nadal peuvent se retrouver en demi-finale de Roland-Garros, où l'affiche du premier tour opposera le Français Gaël Monfils, ancien demi-finaliste, au Tchèque Tomas Berdych, tête de série numéro cinq.

Serena Williams, qui vise un trophée qu'elle n'a soulevé qu'une fois, en 2002, a une route relativement dégagée jusqu'aux demi-finales où elle devrait, sauf faux-pas de l'une ou de l'autre, retrouver l'Italienne Sara Errani, finaliste l'an passé.

L'année dernière, Djokovic et Nadal s'étaient affrontés en finale de la quinzaine sur la terre battue de la Porte d'Auteuil, un rendez-vous qui pourrait donc être avancé d'un tour en 2013.

Encore faut-il que les deux rivaux parviennent à rallier le dernier carré. Avant cela, Nadal pourrait retrouver en quart de finale Suisse Stanislas Wawrinka, n°9 et finaliste malheureux à Madrid contre le Majorquin, ou le Français Richard Gasquet, n°7.

L'Espagnol n'a pas manqué de souligner que le rendez-vous avec son rival serbe n'était pas encore assuré et s'est montré fataliste quant à l'idée de l'affronter avant la finale.

"Si vous n'êtes pas un et deux, cela peut arriver, c'est comme ça. Je vais faire de mon mieux, la route sera difficile", a dit l'ancien numéro un mondial.

DJOKOVIC EN QUÊTE DU TITRE MANQUANT

Djokovic, qui vise à Paris le seul tournoi du Grand Chelem manquant à son palmarès, devra lui se méfier du jeune Bulgare Grigor Dimitrov, 22 ans et qui l'a battu il y a deux semaines au deuxième tour du Masters 1000 de Madrid. Il pourrait se dresser sur sa route au troisième tour.

Dans l'autre partie du tableau, Roger Federer, n°2, connaît un début de programme plutôt tranquille et pourrait affronter successivement les Français Julien Benneteau au troisième tour, Gilles Simon en huitième de finale et Jo-Wilfried Tsonga en quart.

S'il franchit ces obstacles locaux, le vainqueur de 2009 devrait logiquement retrouver David Ferrer, favori du quart de tableau qui accueille au premier un alléchant Berdych-Monfils.

Le Tchèque, n°5, revient cependant de blessure alors que le Français, ancien demi-finaliste du tournoi et qui a connu un début de saison compliqué, semble retrouver le chemin du succès comme en atteste sa présence en demi-finale à Nice cette semaine.

"Objectivement, quand on voit le niveau de jeu de Nadal, de Federer ou de Djokovic... Ces trois-là sont quand même devant les autres", a commenté Guy Forget, membre du comité de pilotage du tournoi, vendredi après le tirage au sort.

Le tournoi n'a pas échappé à une possible demi-finale Djokovic-Nadal mais, si l'Espagnol n'avait pas repris in extremis la quatrième place mondiale, le choc aurait pu se produire encore plus tôt.

"Ce n'est pas plus mal que Nadal et Djokovic se rencontrent en demie plutôt qu'en quart de finale", a rappelé Forget.

"Nadal est époustouflant depuis quelques mois. C'est le match que tout le monde attend, la finale de l'année dernière. Federer a dû avoir un petit sourire quand il a vu que Rafa était dans la même partie que Novak Djokovic."

SERENA FAVORITE

Serena Williams, qui reste sur 24 victoires consécutives, arrive à Paris en grande favorite mais devra éviter de se faire piéger comme elle l'avait été l'an passé dès le premier tour par la Française Virginie Razzano. Sa première adversaire sera la modeste Géorgienne Anna Tatishvili.

Sauf contre-performance, Serena ne devrait pas être inquiétée dans le haut du tableau, où figure également sa soeur Venus, qui pourrait croiser la route d'Errani en quart de finale.

Dans l'autre partie du tableau, la Russe Maria Sharapova, tenante du titre, sera confrontée à plus forte opposition avec notamment Samantha Stosur, tête de série n°9, finaliste en 2010 et demi-finaliste l'an passé, ou Petra Kvitova, n°7 en quart de finale.

Dans le dernier carré, la logique voudrait qu'elle soit opposée la Biélorusse Victoria Azarenka, tête de série n°3, ou à la Chinoise Li Na, qui avait soulevé la Coupe Suzanne-Lenglen en 2011.

La numéro un française Marion Bartoli, dont les résultats sur terre battue ont été particulièrement pauvres cette saison, se trouve dans le quart de tableau d'Azarenka, qui occupait encore à la fin de la saison dernière la première place mondiale.

(Avec Olivier Guillemain, édité par Grégory Blachier)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant