Roland-Garros: Maria Sharapova veut passer la première

le
0
Roland-Garros: Maria Sharapova veut passer la première
Roland-Garros: Maria Sharapova veut passer la première

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - La Russe Maria Sharapova entrera sur le court ce lundi avec la perspective de redevenir numéro un mondiale si elle atteint la finale de Roland-Garros, lors d'une journée où Rafael Nadal et Richard Gasquet sont également à l'affiche.

Face à la Tchèque Klara Zakopalova, 44e mondiale, Sharapova part avec les faveurs des pronostics, tant par son classement -deuxième- que par ses performances sur la terre battue parisienne depuis le début de la quinzaine.

Lors de ses trois premiers matches, elle n'a concédé que cinq jeux à ses adversaires et passé moins de trois heures sur le court. Elle reste par ailleurs sur deux victoires aisées sur Zakopalova, l'an passé à Wimbledon et cette année à Madrid.

Tenante du titre, Li Na, tête de série n°7, sera opposée à la surprenante qualifiée kazakhe Yaroslava Shvedova, alors que Petra Kvitova, quatrième à la WTA et victorieuse l'an passé à Wimbledon et au Masters, rencontrera l'Américaine Varvara Lepchenko, 63e.

Le dernier huitième de finale de cette partie du tableau féminin désignera l'éventuelle adversaire de Sharapova en quart de finale. Il mettra aux prises l'Estonienne Kaia Kanepi, n°23, à la Néerlandaise Arantxa Rus.

Chez les hommes, Rafael Nadal, deuxième mondial, devra écarter l'Argentin Juan Monaco, tête de série n°13, pour espérer poursuivre sur la voie d'un septième titre Porte d'Auteuil.

Comme Sharapova, l'Espagnol s'est montré intraitable face à ses précédents adversaires et, même face à un spécialiste de la terre battue, la sortie de route est peu probable.

En quatre précédentes rencontres, Nadal n'a perdu qu'une fois contre Monaco. C'était en 2007... Sur abandon.

Richard Gasquet, n°17, aura à faire à forte partie puisqu'il sera opposé au Britannique Andy Murray, n°4. Les deux hommes se sont rencontrés à six reprises et se sont partagé les victoires.

Lors de leur dernier face-à-face le mois dernier sur la terre battue du Masters 1000 de Rome, c'est le Français qui a eu le dernier mot. Après avoir perdu le premier set au tie-break, il avait fait cavalier seul dans les manches suivantes pour s'imposer (7-6 6-3 6-2).

Une rencontre 100% espagnole opposera David Ferrer, n°6, à Marcel Granollers, n°20. Le premier nommé part favori avec trois succès pour autant de matches disputés face à son compatriote.

Le dernier huitième de finale du bas du tableau mettra aux prises un autre Espagnol, Nicolas Almagro, n°12, au Serbe Janko Tipsarevic, n°8.

Egalement au programme, la fin de deux rencontres, à commencer par celle qui oppose Jo-Wilfried Tsonga, cinquième mondial, au Suisse Stanislas Wawrinka, n°18. Le Français menait 4-2 dans la manche décisive lorsque la nuit a mis fin aux débats dimanche.

L'Argentin Juan Martin Del Potro, n°9, et le Tchèque Tomas Berdych tenteront, eux, de se départager, le match ayant été interrompu alors que Del Potro menait deux sets à un.

Edité par Guy Kerivel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant