Roland-Garros: Maria Sharapova surmonte une crise de service

le
0
Roland-Garros: Maria Sharapova surmonte une crise de service
Roland-Garros: Maria Sharapova surmonte une crise de service

par Jean-Paul Couret

PARIS (Reuters) - Maria Sharapova a failli tout perdre lundi sur le Central de Roland-Garros mais elle a vaincu les éléments, Klara Zakopalova et une crise de service et pourra poursuivre sa quête d'un premier titre à Paris et du rang de numéro un mondiale.

La Russe, tête de série n°2, a finalement battu la Tchèque, qui lui rendait 42 places au classement de la WTA, 22 centimètres et 24 titres (deux contre 26 dont trois du Grand Chelem) 6-4 6-7 6-2.

Loin de se laisser déstabiliser par un résultat très peu conforme à ses ambitions, Maria Sharapova a jugé que ce match avait été "un bon test".

"Une combinaison de tout" a été responsable de sa piètre performance, a-t-elle ajouté.

"Mon adversaire a très bien joué. Elle est dangereuse. Elle a remporté des matches importants et elle a accumulé de la confiance et frappait très bien. Elle lâchait ses coups, elle allait au filet et quand elle frappait, tout restait dans le court."

La championne russe a également fait valoir que "les conditions étaient difficiles".

"J'ai eu la possibilité de finir en deux sets, je ne l'ai pas fait mais je suis revenue dans le 3e set. Je suis en quart de finale. C'est bien", a-t-elle ajouté.

HEMORRAGIE AU SERVICE

Maria Sharapova aura pour prochaine adversaire l'Estonienne Kaia Kanepi, tête de série n°23, ou la Néerlandaise Arantxa Rus, 88e joueuse mondiale.

Elle abordera la rencontre avec le handicap d'avoir livré en huitièmes une bataille qui lui a coûté plus de deux fois plus de jeux (13 contre cinq) que ses trois premiers tours remportés 6-0 6-0, 6-1 6-1 et 6-2 6-1.

Son match contre Klara Zakopalova lui a également fait passer plus de temps sur le court que ses trois premières parties, trois heures et 11 minutes contre deux heures 54.

Une autre statistique montre que ce huitième de finale n'a pas été une partie ordinaire pour la championne russe, celle des jeux de service perdus, notamment durant les deux premiers sets.

Il y en a eu 17 au total sur 22 jeux joués avant le tie-break. Maria Sharapova a perdu son service huit fois, ne le gagnant que trois fois, et a pris celui de Klara Zakopalova neuf fois.

La perte de la deuxième manche qui a duré une heure et 22 secondes a été la punition de la Russe.

Les rafales de vent de plus en plus fortes au fil de la rencontre n'ont certainement pas été étrangères à cette contre-performance au service des deux joueuses. Le froid et le manque de lumière qui rendaient le Central bien triste non plus.

Comme par enchantement, Maria Sharapova a fait basculer le match lorsqu'elle a mis fin à son hémorragie de services perdus dans le troisième set.

Elle a remporté ses jeux de service jusqu'à 5-2. Elle a eu une rechute, a raté une balle de match et perdu le jeu suivant sur son engagement.

Ironie du sort, à 5-4, c'est sur le service et sur une double faute de Klara Zakopalova qu'elle a mis fin à l'épreuve.

Edité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant