Roland-Garros : La FFT assigne le TGI en référé-rétractation

le
0
Roland-Garros : La FFT assigne le TGI en référé-rétractation
Roland-Garros : La FFT assigne le TGI en référé-rétractation

Au lendemain de la décision du Tribunal de Grande Instance d’ordonner en référé la suspension des travaux d’extension de Roland-Garros, la Fédération française de tennis a annoncé vendredi qu’elle allait assigner le TGI en référé-rétractation.

Autour de Roland Garros, le torchon brûle. La Fédération française de tennis garde en travers de la gorge la décision du Tribunal de Grande Instance de Paris. Vendredi, la FFT a donc annoncé à l’AFP sa volonté d’assigner le TGI en référé-rétractation. « Nous espérons être entendus très vite, en début de semaine prochaine », a ajouté le directeur général de la FFT, Jérémy Botton, scandalisé au même titre que tous les membres de son instance que le TGI de Paris ait ordonné jeudi en référé la suspension des travaux d’extension de Roland-Garros sur les serres d’Auteuil (le 3 octobre dernier, le Conseil d’Etat avait pourtant autorisé les travaux de construction du nouveau court dans le jardin des serres d’Auteuil.

« Une possible manipulation des faits de la part des opposants »

« La Fédération Française de Tennis émet les plus vives réserves sur la validité d’une décision de suspension des travaux prise par le TGI dans des conditions douteuses de manière non contradictoire. Elle s’interroge sur une possible manipulation des faits de la part des opposants. Elle saisit immédiatement le juge pour comprendre les conditions dans lesquelles cette décision a été obtenue et demander son annulation », s’était offusquée la FFT dans un communiqué après avoir été informé de l’arrêt des travaux.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant