Roland-Garros: la dotation 2013 en hausse, à 22 millions d'euros

le
0
LA DOTATION 2013 DE ROLAND-GARROS REVUE EN HAUSSE, À 22 MILLIONS D'EUROS
LA DOTATION 2013 DE ROLAND-GARROS REVUE EN HAUSSE, À 22 MILLIONS D'EUROS

PARIS (Reuters) - Les dotations pour Roland-Garros s'élèveront à 22 millions d'euros cette année, soit une augmentation supérieure à trois millions d'euros par rapport à l'édition précédente, fait savoir la Fédération française de tennis (FFT) dans un communiqué publié lundi.

En juin prochain, les vainqueurs hommes et femmes percevront chacun 1,5 millions d'euros, soit 250.000 euros de plus qu'en 2012 quand un perdant du premier tour recevra de son côté 21.000 euros.

En réévaluant son enveloppe de dotations, la FFT dit avoir privilégié "les joueurs et les joueuses qui perdront aux 2e, 3e et 4e tours", dont "la dotation progressera de 25% par rapport à 2012".

"Une meilleure répartition des gains guide notre réflexion sur la dotation. En ce sens, la Fédération Française de Tennis souhaite poursuivre son effort vis-à-vis des joueurs et joueuses éliminés en première semaine", explique le directeur de Roland-Garros et directeur Général de la FFT, Gilbert Ysern.

Cette hausse s'inscrit dans le cadre d'un plan sur quatre ans, dit la FFT, qui "verra la dotation augmenter encore de 10 millions d'euros d'ici à 2016".

Cette nouvelle dotation fait de Roland-Garros le troisième Grand Chelem le mieux payé du monde, juste devant Wimbledon (19,4 millions d'euros). L'US Open (25,7 millions d'euros) et l'Open d'Australie (23,9 millions d'euros) sont toujours les tournois les plus rémunérateurs.

Olivier Guillemain, édité par Julien Prétot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant