Roland-Garros: Jo-Wilfried Tsonga la joue en solitaire

le
0
Roland-Garros: Jo-Wilfried Tsonga la joue en solitaire
Roland-Garros: Jo-Wilfried Tsonga la joue en solitaire

par Eric Salliot

PARIS (Reuters) - Jo-Wilfried Tsonga a été le seul Français à se qualifier vendredi pour la deuxième semaine de Roland-Garros, Gilles Simon, Nicolas Devilder, Nicolas Mahut et Mathilde Johansson ayant tous buté sur la troisième marche.

Vendredi, le Manceau a décroché son billet pour les huitièmes de finale face à Fabio Fognini, 45e mondial, en trois manches (7-5 6-4 6-4). Il égale ainsi sa meilleure performance Porte d'Auteuil.

Face au fantasque italien, qu'il n'avait affronté qu'une fois l'an passé à Montréal, Jo-Wilfried Tsonga a su imposer sa puissance malgré quelques sautes de concentration.

L'essentiel est là, il n'a pas dépensé d'énergie gratuite avant de retrouver Stanislas Wawrinka, tête de série n°18, qui l'avait éliminé l'an passé au troisième tour.

"C'est un pote mais j'ai une revanche à prendre. L'an dernier, sur le Central, à un passing près, ça passait. Ca va être important de rétablir l'équilibre. Il a disputé cinq longs sets face à Gilles Simon et il sera forcément touché", a-t-il dit.

"Pour m'entraîner de temps en temps avec lui, je sais qu'il est très très fort physiquement. C'est vraiment un bison", a-t-il ajouté.

Gilles Simon, tête de série n°11, a craqué en cinq sets (7-5 6-7 6-7 6-3 6-2) face à Wawrinka. Le Suisse a remporté là le 18e match de sa carrière en cinq sets. Une grosse performance quand on sait qu'il a été mené 3-1 au quatrième set

FINI POUR JOHANSSON ET LES FRANÇAISES

Nicolas Mahut, 89e mondial, a livré un beau combat sur le Central face à Roger Federer, troisième à l'ATP mais le Suisse a su éviter un cinquième set dangereux et s'est imposé 6-3 4-6 6-2 7-5.

Nicolas Devilder, 286e mondial et issu des qualifications, n'a pas existé face au numéro un mondial Novak Djokovic, trop pressé de finir avant la nuit et qui expédié le Français de 32 ans, 6-1 6-2 6-2 en 1h44.

Dans le tableau féminin, Mathilde Johansson, 93e mondiale, a été dominée sur le Central par une jeune Américaine sans complexes.

Sloane Stephens, 70e mondiale, s'est imposée 6-3 6-2. Sur les cinq dernières années, c'est la quatrième fois qu'il n'y aura aucune Française en huitième de finale.

"Je suis extrêmement déçue. J'aurais tellement aimé passer encore un tour ! C'était un match hyper serré. Elle m'a un peu poussée dans mes retranchements. Elle ne m'a rien donné. Il a fallu que je bataille chaque point, chaque jeu. Franchement, elle a vraiment été plus forte que moi. Je n'ai pas grand-chose à me reprocher si ce n'est les fautes en début de match", a dit Mathilde Johansson.

"Physiquement, j'étais peut-être un petit peu entamée par les deux premiers tours. C'est un rythme que je n'ai pas l'habitude d'avoir non plus. Tout cela fait que j'étais un peu moins bien qu'elle. Elle était très impressionnante."

Conséquence de la défaite de Mathilde Johansson, il n'y aura

aucune Française aux Jeux Olympiques de Londres.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant