Roland-Garros : Gasquet rejoint Tsonga et Simon en 8e de finale

le
0
Roland-Garros : Gasquet rejoint Tsonga et Simon en 8e de finale
Roland-Garros : Gasquet rejoint Tsonga et Simon en 8e de finale

Il y aura trois Français en 8e de finale des Internationaux de France de Roland-Garros. Richard Gasquet s'est qualifié pour la 16e fois de sa carrière pour les huitièmes de finale d'un tournoi du Grand Chelem, samedi à Roland-Garros, avec une victoire 6-4, 6-4, 6-3 sur le Russe Nikolay Davydenko.

Le numéro 2 français, qui n'a passé ce cap qu'une seule fois lorsqu'il a atteint les demi-finales à Wimbledon en 2007, tentera d'améliorer ce bilan lundi face au Suisse Stanislas Wawrinka ou au Polonais Jerzy Janowicz. Impressionnant depuis le début du tournoi, Gasquet, tête de série N.7, n'a pas encore perdu un seul set et a laissé seulement 25 jeux cette semaine.

Le fait d'être placé dans les huit premières têtes de série pour la première fois à Roland-Garros en dix participations permet à Gasquet d'éviter un très gros en huitièmes, comme cela lui était arrivé à Paris face à Andy Murray l'année dernière et à Novak Djokovic en 2011. Cette fois, l'adversaire s'annonce plus abordable sur le papier, que ce soit Wawrinka ou Janowicz, même si le Polonais vient de le battre à Rome.

Il n'y a plus de Françaises en lice dans le tournoi

Si Richard Gasquet a su tirer son épingle du jeu, les autres Français en lice ce samedi à Roland-Garros ont eu moins de chance.

Côté femmes, Alizé Cornet a mené la vie dure à Victoria Azarenka, s'inclinant 4-6, 6-3, 6-1, prouvant malgré la défaite qu'elle pouvait rivaliser avec les meilleures joueuses mondiales.

Pour sa compatriote Marion Bartoli, la défaite a été plus cruelle. Balayée comme en 2011 par l'Italienne Francesca Schiavone (6-2, 6-1), la Française n'a jamais trouvé la solution.

Chez les hommes, Benoît Paire a lui aussi été éliminé, dominé par Kei Nishikori (6-3, 6-7 [3], 6-4, 6-1) en 2h41'. Le Japonais, tête de série n°13, a tiré profit de son expérience alors que Benoît Paire a eu du mal à se remettre dans le match après un incident d'arbitrage.

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant