Roland-Garros : Forget ne voit pas de toit avant 2020

le
0

Alors que le début de l’édition 2016 de Roland-Garros est grandement perturbé par la pluie, Guy Forget a tenu une conférence de presse durant laquelle il a confirmé qu’il faudra attendre au mieux 2020 pour avoir un court couvert Porte d’Auteuil.

Alors que Melbourne avait donné le « la » dans les années 1980 avec la construction de la Rod Laver Arena, et que tant Wimbledon que l’US Open ont suivi le pas, il semble que Roland-Garros devra encore attendre plusieurs années avant de bénéficier d’un court avec toit rétractable. Le début de l’édition 2016 de Roland-Garros, perturbé par la pluie, a relancé la discussion alors que le programme prend du retard. « Pour aujourd'hui, les cinquièmes matchs sur les courts ont déjà été reportés », a assuré le directeur du tournoi Guy Forget à l’occasion d’une conférence de presse organisée à la mi-journée, des propos recueillis par le quotidien L'Equipe.

Forget : « Il faudra attendre jusqu’en 2020 »

Le projet de modernisation et d’agrandissement de Roland-Garros, qui ressemble toujours plus à une Arlésienne, comprend la couverture du Court Philippe-Chatrier, permettant la poursuite du jeu après une quinzaine de minutes d’interruption en cas de pluie mais également de continuer à jouer à la nuit tombée. Mais, pour cela, il faudra attendre plusieurs années. « On ne serait pas mal avec un toit sur le Chatrier, non ? Malheureusement, il va falloir attendre encore un petit peu, a ajouté Guy Forget sur un ton badin lors de cette conférence de presse. Quand on vit deux journées de pluie, on comprend l'importance d'un toit sur un court, c'est une question de respect pour les spectateurs, pour les joueurs aussi. Nous, il faudra attendre jusqu'en 2020 pour avoir le nôtre. » D’ici là, les joueurs et organisateurs devront jongler avec les intempéries.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant