Roland-Garros (F) : Maria n'a toujours pas digéré

le
0

Tatjana Maria reproche à Alizé Cornet un prétendu manque de fair play affiché lors de leur opposition du deuxième tour, jeudi.

Battue par Alizé Cornet au deuxième tour de Roland-Garros, jeudi, Tatjana Maria n'en démord pas, la Française «n'a pas été fair-play». L'Allemande n'a en fait toujours pas digéré l'attitude, un brin provocatrice, de Cornet qui semblait au bord de l'agonie par instants. Si la Niçoise, gênée à la cuisse pendant la rencontre, a confié, après coup, qu'elle avait tendance à accentuer son côté «drama queen», Maria lui reproche surtout d'avoir carrément simulé une blessure afin d'obtenir un temps mort médical, cette pause n'étant pas accordée en cas de crampes, ce dont la Française souffrait selon toute vraisemblance. «Elle a eu 15 minutes de pause et à la fin, c’est elle qui m’a dit que je n’étais pas fair-play, s'est emportée l'Allemande en salle d'interview. Pourquoi ? Il faut lui demander, je n’ai plus envie de parler avec elle. Je n’ai pas de pire souvenir, dans ma carrière, que ce match !» La prochaine rencontre entre les deux joueuses devrait être à l'image de leur poignée de main du jour, glaciale.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant