Roland-Garros: Dominika Cibulkova sent les balles

le
0
Roland-Garros: Dominika Cibulkova sent les balles
Roland-Garros: Dominika Cibulkova sent les balles

par Jean-Paul Couret

PARIS (Reuters) - Dominika Cibulkova, tête de série n°15, a révélé un de ses secrets, dimanche, après sa victoire 6-2 7-6 sur la n°1 mondiale Victoria Azarenka en huitième de finale de Roland-Garros: elle prend des forces à l'odeur des balles.

"Je n'embrassais pas la balle, je la sentais", a dit la Slovaque, tête de série n°15 et déjà demi-finaliste Porte d'Auteuil en 2009 en réponse à une question.

"J'aime bien l'odeur de ces nouvelles balles. C'est juste une habitude sur le court, lorsque j'ai de nouvelles balles, je les sens. C'est quelque chose que j'ai toujours fait sur les courts."

La Slovaque, dont les meilleurs résultats cette année ont été d'atteindre la finale à Barcelone et les quarts de finale à Rome, a reconnu s'être fait des frayeurs lorsqu'elle s'est retrouvée menée 6-5 dans le deuxième set après avoir mené 6-2 4-2.

Cette situation lui a rappelé le tournoi de Miami de l'an dernier où elle avait été battue par Victoria Azarenka 1-6 7-6 7-5 après avoir mené 4-2 dans le deuxième set.

"C'était la même chose. Je me suis dit : 'Allez, joue ton jeu'. Pour le tie-break, je suis très fière de moi, d'avoir joué mes coups et j'ai réussi de justesse parce qu'elle ne m'aurait jamais donné le match facilement", a-t-elle dit.

Dominika Cibulkova rencontrera au prochain tour l'Australienne Samantha Stosur, finaliste en 2010 et tête de série n°6, ou l'Américaine Sloane Stephens, 70e mondiale, et elle croit en ses chances.

"Bien sûr, j'y crois ! Si je n'y croyais pas, que ferais-je ici, assise devant vous ?", a-t-elle affirmé. "Pour moi, c'est une étape très importante parce que j'ai gagné cette confiance que je cherchais depuis très longtemps."

Service des sports

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant