Roland-Garros: Djokovic, premier en tennis et en langues

le
0
DJOKOVIC, PREMIER EN TENNIS ET EN LANGUES
DJOKOVIC, PREMIER EN TENNIS ET EN LANGUES

PARIS (Reuters) - Faute de s'éterniser sur les courts de tennis depuis le début de la quinzaine de Roland-Garros, le Serbe Novak Djokovic a le temps de faire étalage d'une autre de ses compétences, son excellente connaissance des langues vivantes.

"Je parle six ou sept langues", a dit jeudi le numéro un mondial lors d'une conférence de presse après une victoire expéditive au deuxième tour contre l'Argentin Guido Pella - 1h26 et trois sets 6-2 6-0 6-2.

Le tennisman polyglotte, qui a appris l'anglais et l'allemand à l'école, maîtrise aussi des rudiments d'italien ou de français. Suffisamment pour répondre en version originale lors de ses passages dans l'Hexagone.

"La linguistique m'intéresse. J'a envie de continuer à apprendre et à améliorer mes connaissances en la matière", a poursuivi le joueur qui explique le goût des Serbes pour les langues vivantes par la forte émigration dans le pays.

"C'est très international là-bas."

Mais il a encore des progrès à faire puisque, de son propre aveu, il ne connaît que trois caractères chinois sur plusieurs milliers.

"Je vous envie", a-t-il lancé sur le ton de la plaisanterie à une journaliste asiatique présente dans la salle.

Les choses sérieuses vont bientôt commencer sur les courts pour Novak Djokovic. Il doit affronter le Bulgare Grigor Dimitrov, tête de série n°26, qui avait su le faire taire il y a trois semaines à Madrid.

Simon Carraud pour le service français, édité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant