Roland-Garros: Dimitrov "impatient" de retrouver Djokovic

le
0
DIMITROV "IMPATIENT" DE RETROUVER DJOKOVIC
DIMITROV "IMPATIENT" DE RETROUVER DJOKOVIC

PARIS (Reuters) - Le tournoi de Roland-Garros va enfin commencer pour de bon pour Grigor Dimitrov, qui n'a joué que quatre sets avant de retrouver Novak Djokovic au troisième tour, un match que le Bulgare attend avec beaucoup d'intérêt et d'envie.

Le 28e joueur mondial, qui est à 22 ans une des valeurs montantes du tennis, a montré au Français Lucas Pouille, 19 ans, le chemin qu'il lui restait à parcourir pour ne serait-ce que s'approcher des meilleurs.

Lui commence justement à se mêler aux maîtres du jeu. Après avoir bousculé Djokovic à Indian Wells et Andy Murray à Miami, il a pris un set à Rafael Nadal à Monte-Carlo et a fini par arriver à ses fins à Madrid, où il a fait tomber Djokovic.

Son tennis délié, ses gestes amples rappellent ceux de Roger Federer même si lui ne se risque pas à la comparaison. Il ne lui manque, aux dires de beaucoup, que la dimension physique pour rééditer ses performances de choix.

Or son début de Roland-Garros ne lui aura pas vraiment permis de trouver son rythme : il a bénéficié de l'abandon du Colombien Alejandro Falla après un set au premier tour et s'il a joué trois manches jeudi, ce fut en trois fois, à cause de la pluie.

"C'est certain, j'y ai pensé, parce que je n'ai pas eu beaucoup de sets à jouer ou à défendre. Ça peut aider, ça peut vous donner plus d'énergie avant d'arriver au tour suivant", a-t-il dit après sa victoire 6-1 7-6 6-1 sur Pouille.

"SORTIR LE MEILLEUR DE SOI"

Tout n'a pas été parfait jeudi mais il a tout de même fait étalage, par séquence, de son talent. Alors malgré le manque de temps de jeu, Dimitrov attend Djokovic avec gourmandise même si son statut de tête de série, une première en Grand Chelem, aurait pu le protéger un peu mieux.

"C'est un match qui m'intéresse beaucoup. Je l'attends avec impatience. J'espère que je vais réussir à ce moment-là à sortir mon meilleur tennis", a-t-il dit.

"Je pense que je joue bien, je sais que je peux sortir un peu plus de folie dans mon jeu, je pense que peut-être le prochain tour m'aidera à faire cela. J'ai les doubles aussi à jouer en même temps. Peut-être que j'arriverai à travailler sur certains points avant le match."

Sa victoire de Madrid en trois manches très disputées (7-6 6-7 6-3) sur un numéro un mondial qui sortait d'un triomphe à Monte-Carlo, sur les terres de Nadal, va-t-elle l'aider ? Dimitrov ne veut pas se reposer sur ce succès.

"C'est un Grand Chelem. Je crois que vous vous connectez différemment mentalement", a-t-il dit.

"Mais tout peut se passer pendant ce match. On joue contre le numéro un mondial, c'est vraiment un plaisir, c'est vrai, mais il faut aussi penser à soi, et sortir le meilleur de soi."

S'il y parvient, l'affiche du troisième tour devrait tenir toutes ses promesses.

Edité par Olivier Guillemain

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant