Roland-Garros: beauté du jeu d'Errani, régularité de Stosur

le
0
Roland-Garros: beauté du jeu d'Errani, régularité de Stosur
Roland-Garros: beauté du jeu d'Errani, régularité de Stosur

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - Les amateurs de tennis féminin à Roland-Garros ont pu apprécier mardi la beauté du jeu à l'italienne de Sara Errani et le style complet de Samantha Stosur, premières qualifiées pour les demi-finales du tournoi 2012.

Si la victoire de l'Australienne face à Dominika Cibulkova (6-4 6-1) était à ranger aux côtés des résultats attendus, tant les performances passées de Samantha Stosur sur l'ocre parisienne plaidaient en sa faveur, le succès de Sara Errani sur la numéro 10 mondiale Angelique Kerber (6-3 7-6) a fait mouche.

Irrésistible depuis le début de la quinzaine, l'Italienne s'est forgée en à peine une semaine une réputation de tueuse en série en faisant rouler les têtes de deux anciennes lauréates du tournoi, Ana Ivanovic et Svetlana Kuznetsova.

La joueuse italienne, originaire de Bologne, a poursuivi mardi son parcours exceptionnel en épinglant à son tableau de chasse une membre du Top 10 mondial, soit la meilleure performance de sa carrière.

Et sur le plan technique, les spécialistes de la balle jaune comme les simples amateurs de tennis ont apprécié. (Voir

et )

Avec son petit gabarit (1,64m) et sa vivacité sur le court, Sara Errani a en effet fait honneur à la tradition de la formation italienne sur terre battue, qui privilégie le toucher de balle et les déplacements astucieux plutôt que la puissance.

"JE PENSE QUE C'EST SON ANNÉE"

Face à tant d'aisance chez Errani, qui rappelait parfois celle de son aînée Francesca Schiavone, victorieuse en 2010 et finaliste l'an dernier, Angelique Kerber a craqué, poussée dans des rallyes sur l'ocre qu'elle apprécie peu.

Pour la première demi-finale en Grand Chelem de sa carrière, Sara Errani sera opposée à Samantha Stosur, qui a fait montre sur le Central de toute sa palette de tenniswoman accomplie, notamment de son service kické. Demi-finaliste en 2009 et finaliste l'année suivante, l'Australienne apparaît désormais comme la candidate la plus sérieuse pour contrarier les plans de la favorite Maria Sharapova de remporter pour la première fois de sa carrière Roland-Garros.

Après les éliminations de Victoria Azarenka, numéro un mondiale, de Serena Williams et de la tenante du titre Li Na, la numéro six mondiale pourrait en effet croiser le fer avec la Russe en finale et remporter, pourquoi pas, son deuxième titre du Grand Chelem après son sacre l'an dernier à l'US Open.

Mais pour caresser ce rêve, l'Australienne devra franchir l'obstacle Sara Errani, dont elle se méfie beaucoup même si elle a reconnu être favorite.

"Elle fait une année exceptionnelle, elle a gagné plusieurs tournois. C'est une battante et une joueuse très difficile à jouer. Je pense que c'est son année", a dit Samantha Stosur à propos de sa future adversaire.

"Il faut que je me prépare à un match très difficile."

Edité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant