Roland-Garros: Azarenka au tapis, Djokovic à l'arraché

le
0
Roland-Garros: Azarenka au tapis, Djokovic à l'arraché
Roland-Garros: Azarenka au tapis, Djokovic à l'arraché

par Chrystel Boulet-Euchin

PARIS (Reuters) - Roland-Garros a bien failli perdre dimanche ses deux numéros un mais Novak Djokovic a su s'arracher pour maintenir ses espoirs de gagner le seul titre du Grand Chelem qu'il lui manque et ne pas connaître le même sort que Victoria Azarenka.

Victoria Azarenka est tombée sous les coups de la Slovaque Dominika Cibulkova, tête de série n°15 et demi-finaliste Porte d'Auteuil en 2009, qui a dominé la Biélorusse 6-2 7-6.

Azarenka, qui a remporté en janvier la première levée du Grand Chelem en Australie, n'a désormais plus son destin de numéro un mondiale entre ses mains.

Elle devra croiser les doigts jusqu'à la fin de la quinzaine parisienne et espérer que la Russe Maria Sharapova, sa dauphine au classement WTA, n'atteigne pas la finale de l'épreuve.

Mais Sharapova, qui affronte lundi la Tchèque Klara Zakopalova, 44e mondiale, s'est jusque-là montrée intraitable, ne perdant que cinq jeux en trois matches depuis le début du tournoi.

Cibulkova affrontera en quart de finale l'Australienne Samantha Stosur (n°6), finaliste en 2010, qui a battu l'espoir américain Sloane Stephens, 19 ans et 70e, 7-5 6-4.

L'autre quart de finale connu dans le tableau féminin mettra aux prises l'Italienne Sara Errani, tête de série n°21, et l'Allemande Angelique Kerber, n°10.

TSONGA EN BALLOTTAGE FAVORABLE

Errani a sorti du tournoi la Russe Svetlana Kuznetsova, n°26 et qui avait remporté Roland-Garros en 2009. L'Italienne n'avait jusque-là jamais franchi le deuxième tour à Paris, ni même dépassé les 16e de finale dans un tournoi majeur.

L'Italie aurait pu voir un autre de ses représentants poursuivre brillamment sa route mais Andreas Seppi, n°22, a fini par caler devant le numéro un mondial Novak Djokovic.

Il a pourtant mené deux sets à zéro devant le Serbe - apparu hagard en début de match - avant de baisser pavillon en cinq manches, 4-6 6-7 6-3 7-5 6-3, après un peu plus de quatre heures et quart de jeu.

Roger Federer a moins souffert mais a quelque peu tremblé sur ses bases face au jeune Belge David Goffin, 109e à l'ATP et qui ne s'attendait certainement pas à si belle fête après avoir été battu en qualifications.

Le joueur de 21 ans a été repêché après le forfait du Français Gaël Monfils et a réalisé un joli parcours, auquel a mis fin l'ancien numéro un mondial sur le score de 5-7 7-5 6-2 6-4.

Deux matches ont été interrompus pas la nuit et reprendront lundi.

Dans l'un d'entre eux, le Français Jo-Wilfried Tsonga, cinquième mondial, est en ballottage favorable face au Suisse Stanislas Wawrinka, n°18, puisqu'il mène 4-2 dans la manche décisive. Le vainqueur aura rendez-vous avec Djokovic.

Dans l'autre, l'Argentin Juan Martin Del Potro, n°9, mène deux sets à rien devant le Tchèque Tomas Berdych, n°7. Le gagnant rencontrera Federer.

Edité par Guy Kerivel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant