Roland-Garros: Andy Murray face à l'armada espagnole

le
0
Roland-Garros: Andy Murray face à l'armada espagnole
Roland-Garros: Andy Murray face à l'armada espagnole

par Olivier Guillemain

PARIS (Reuters) - L'Ecossais Andy Murray se sentira peut-être cerné mercredi à Roland-Garros où il sera le seul joueur masculin non espagnol à entrer en lice en quart de finale tandis que chez les femmes, Maria Sharapova tentera de poursuivre sa folle quête parisienne.

L'école ibérique qui place chaque année ses poulains aux places d'honneur quand arrive la saison de la terre battue va voir ses trois derniers représentants rentrer dans l'arène, avec en notamment un choc fratricide entre Nicolas Almagro et Rafael Nadal.

L'autre tennisman espagnol engagé mercredi, qui partage avec ses deux compatriotes la statistique de ne pas avoir perdu un set depuis le début de la quinzaine, n'est autre que le numéro six mondial, David Ferrer, qui se frottera à Andy Murray.

Comme tous les ans à l'heure de disputer le tournoi de la Porte d'Auteuil, l'Ecossais semble mal à l'aise sur la terre battue parisienne et ses premiers tours, dont deux qui se sont terminés en quatre sets contre Santiago Giraldo et Richard Gasquet, n'ont pas démenti cette fâcheuse habitude.

Au petit jeu des confrontations, Andy Murray mène 5-4 face à David Ferrer mais à chaque fois qu'ils se sont croisés sur terre battue, l'Espagnol s'est toujours imposé.

Après les émotions vécues mardi par Roger Federer et Novak Djokovic, tous deux qualifiés en cinq sets, le vrai, peut-être le seul favori de ce tournoi entrera en piste sur le Central.

YAROSLAVA SHVEDOVA, DEUX ANS APRÈS

Expéditif, voire limite humiliant au tour précédent face à Juan Monaco, Rafael Nadal trouvera sur sa route un pur "terrien", Nicolas Almagro, une tête de série n°12 qui a sorti en huitièmes bien mieux classé que lui en la personne de Janko Tipsarevic.

Dans le tableau féminin, Maria Sharapova va tenter de poursuivre son rêve de s'imposer pour la première fois de sa carrière sur l'ocre parisienne, le seul titre du Grand Chelem qui manque à son palmarès, et celui de ravir à Victoria Azarenka sa couronne de numéro un mondiale.

Pour ce faire, il faudra à la tête de série numéro deux du tournoi se défaire de l'Estonienne Kaia Kanepi (n°23), qui comme la Russe pratique un tennis tout en puissance. Depuis le début de leur carrière, les deux femmes ne se sont jamais affrontées.

Dans l'autre rencontre féminine programmée mardi, la lauréate du dernier Wimbledon Petra Kvitova sera opposée à la révélation de ce tournoi 2012, Yaroslava Shvedova.

Classée 142e mondiale et issue des qualifications, la Kazakhe a créé la sensation au tour précédent en éliminant rien de moins que la tenante du titre, Li Na.

Spécialiste du double, Yaroslava Shvedova n'est toutefois pas une inconnue. En 2010, elle avait atteint les quarts de finale de Roland-Garros.

Edité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant