Roland-Garros: Ana Ivanovic n'a pas retrouvé le sourire

le
0
Roland-Garros: Ana Ivanovic n'a pas retrouvé le sourire
Roland-Garros: Ana Ivanovic n'a pas retrouvé le sourire

par Jean-Paul Couret

PARIS (Reuters) - La série noire s'est poursuivie vendredi pour Ana Ivanovic battue par Sara Errani 1-6 7-5 6-3 en deux heures pile en 16e de finale de Roland-Garros où elle ne parvient plus à briller depuis son titre de 2008.

La Serbe, revenue au rang de 13e tête de série, avait pourtant l'avantage du classement face à l'Italienne classée n°21.

Ana Ivanovic avait dit après sa victoire 6-2 6-2 au deuxième tour sur l'Israélienne Shahar Peer, son sentiment de "jouer avec plus de constance, plus de confiance et plus de liberté" et avait retrouvé son sourire.

Jeudi, ce sourire est resté radieux pendant les 25 minutes du premier set remporté 6-1. Au fil de la deuxième manche perdue en 58 minutes, il est devenu sourire d'effort. Il s'est définitivement crispé dans le troisième set perdu après 37 minutes sur un dernier coup droit raté, la 40e faute directe du jour de l'ancienne n°1 mondiale.

Sara Errani rencontrera au prochain tour la Polonaise Agnieszka Radwanska, tête de série n°3, où la Russe Svetlana Kuznetsova, n°26 mais vainqueur du tournoi en 2009.

La journée de simple dames avait commencé par un hommage aux sans-grade sur le court central avec un seizième de finale entre l'Américaine Sloane Stephens, 70e mondiale, et Mathilde Johansson, 93e à la WTA.

Mathilde Johansson et avec elle le tennis féminin français ont été sortis du simple dames sur le score de 6-3 6-2 en une heure et 31 minutes.

Mathilde Johansson a perdu du même coup ses dernières chances de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Londres dont le tennis féminin français sera totalement absent.

Sloane Stephens, âgée de 19 ans, rencontrera en huitièmes de finale l'Australienne Samantha Stosur, demi-finaliste en 2009, finaliste en 2010 et tête de série n°6, ou la Russe Nadia Petrova (n°27), demi-finaliste en 2003 et 2005.

Edité par Grégory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant