Roissy-CDG : Fabius et Cazeneuve accueillent les touristes

le
19
Roissy-CDG : Fabius et Cazeneuve accueillent les touristes
Roissy-CDG : Fabius et Cazeneuve accueillent les touristes

«Bienvenue en France !» C'est par ces mots que les tous premiers touristes du jour, débarquant d'un vol en provenance de Pékin, ont été accueillis lundi matin par les ministres des Affaires Etrangères, Laurent Fabius, et de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, en visite à l'aéroport de Roissy. «Il y a actuellement un milliard de touristes chaque année dans le monde, il y en aura 2 milliards en 2030, il faut que la France en capte une partie. Il faut que cette industrie se développe, il y a une potentialité extraordinaire, et cela passe par l'accueil dès l'aéroport», a commenté le chef de la diplomatie, désormais également en charge du tourisme, afin d'expliquer le sens de cette visite.

 

Une visite durant laquelle Laurent Fabius il s'est voulu pragmatique, prenant des notes et faisant des propositions d'amélioration tout au long du parcours. «Il y a près de 100 millions de personnes qui arrivent ou qui partent d'ici (l'aéroport de Roissy, NDLR) chaque année, pour la plupart d'entre eux, c'est le premier contact avec la France. Il est très important que tout soit fait pour accueillir comme il faut ces touristes», a-t-il déclaré.

Instaurer un forfait pour les taxis «afin d'éviter les abus»

Signalétique, temps de passage en douane, information aux voyageurs, attente des bagages, aucune des étapes du voyageur n'a été laissé au hasard par les deux ministres durant leurs deux heures au sein du premier aéroport français. Le chef de la diplomatie française a apporté une attention toute particulière concernant le départ de l'aéroport vers la capitale. Il a défendu la mise en place d'un forfait pour les taxis, «afin d'éviter les abus et d'informer en amont».

A l'arrivée des 1ers vols @CDG, avec Frédéric Gagey @airfrance, A. de Romanet @AeroportsParis et @BCazeneuve #Roissy pic.twitter.com/UmjmqvH63S? Laurent Fabius (@LaurentFabius) 28 Avril 2014

Le ministre est également revenu sur plusieurs ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 11881561 le lundi 28 avr 2014 à 13:44

    Elles sont bien payées LES NOUVELLES HOTESSES !!!

  • M9035148 le lundi 28 avr 2014 à 13:42

    Ils auraient du se maquiller.... La prochaine fois, il faut faire le conseil des ministres à Roissy.... Au moins ils seront utiles.... La folle du Poitou , c'est un job pour elle...Si vous avez rien à faire , j'ai du travail ménager chez moi....

  • mucius le lundi 28 avr 2014 à 13:28

    Un accueil en tutu aurait été plus marquant!

  • jean.e le lundi 28 avr 2014 à 13:23

    on ferait mieux de reindustrialisé le pays plutot que de devenir une republique bananiere a touriste

  • frede331 le lundi 28 avr 2014 à 13:18

    sale, petit, moche, temps de roulage trop important, restitution des bagages trop longue, signaletique de mer.de, taxis rel.ous et chers qu'il faut payer exclusivement en cash, rer dangereux, Autoroute bouchée en permanence tout ca au coeur du 93 , bref la honte de ce pays !!!

  • SilverMX le lundi 28 avr 2014 à 12:23

    Pathetique.Que du cinémames amis chinois et japonais ne sont pas prêts de revenir

  • d.e.s.t. le lundi 28 avr 2014 à 12:23

    Fabius et Cazeneuve en hôtesses d'accueil, pas terrible pour nos touristes qui préféreraient sûrement de jolies Françaises: et en plus ils sont trop payés pour ce job!Le socialisme découvre le cinéma et renforce le sous-développement!

  • SilverMX le lundi 28 avr 2014 à 12:20

    Reco M294

  • M2941863 le lundi 28 avr 2014 à 12:18

    C'est pas l'accueil à Roissy qui ne va pas c'est dès la sortie de l'aéroport ou se trouve les immigrés clandestins à "faire le taxi" et en sous-sol de parking agressés les gens! voilà la triste réalité de Roissy. Je fréquente cet endroit environ 1 fois par mois et j'ai failli par deux fois me faire voler par les amis immigrés des socialos.

  • jmcastie le lundi 28 avr 2014 à 12:16

    j'ai demandé à un gars d'un pays limitrophe qui ne connaît pas la crise et ne fait pas patie de l'UE pourquoi il ne venait pas en France en vacances; soleil, mer ou océan, bonne bouffe, etc; il m'a répondu ave une légère pointe d'ironie, je n'aime pas aller dans les pays sous-développés