Roi chinois du jus de fruits cherche allié français

le
0
Désireux d'accélérer sa croissance, le groupe Huiyuan a besoin de partenaires. Mais il tient à son indépendance.

«Je suis surpris par cette perception d'une Chine toute-puissante qui viendrait en France racheter des entreprises à la pelle. Huiyuan est d'abord intéressé par la possibilité de nouer des partenariats avec des entreprises françaises. Nous nous donnons trois ans pour le faire.»

De passage en France la semaine passée avec une délégation de patrons des principaux groupes privés chinois, Zhu Xinli, le président de Huiyan, un des géants locaux des jus de fruits (et leader sur les «100 % pur jus»), reconnaît la «force et les compétences techniques de l'agroalimentaire français». Il se dit prêt à des collaborations qui permettraient à son groupe de progresser dans les domaines de l'agriculture (semences, arboriculture...), de la sécurité alimentaire et dans la valorisation des fruits. Et cible pour ce faire des acteurs français. L'un de ses prin...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant