Rohani accuse l'Occident de semer la discorde entre musulmans

le
0
    ANKARA, 1er juillet (Reuters) - Le président iranien Hassan 
Rohani a accusé vendredi les Occidentaux de chercher à accentuer 
les divergences entre musulmans chiites et sunnites pour faire 
oublier le conflit israélo-palestinien, rapporte la télévision 
publique. 
    "(Les Etats-Unis et leurs alliés) veulent créer de la 
discorde parmi les musulmans (...). L'unité est le seul moyen de 
restaurer la stabilité dans la région", a déclaré Hassan Rohani 
à l'occasion de la journée d'Al Qods, célébrée chaque année en 
Iran lors du dernier vendredi du mois de jeûne de ramadan. 
    "Nous soutenons la nation palestinienne", a-t-il ajouté lors 
de cette journée créée par le défunt ayatollah Khomeini pour 
protester contre Israël.  
    "Le régime sioniste (Israël) est une base régionale pour 
l'Amérique et l'arrogance mondiale (...). La désunion et la 
discorde parmi les musulmans et les groupes terroristes dans la 
région (...) nous ont détournés de l'importante question de la 
Palestine", a poursuivi Hassan Rohani.  
    L'opposition à Israël, que l'Iran refuse de reconnaître, est 
l'un des piliers de la politique de la République islamique 
depuis 1979. Téhéran soutient des groupes armés palestiniens et 
libanais opposés à la paix avec l'Etat hébreu.  
    Selon la télévision iranienne, des dizaines de milliers 
d'Iraniens ont participé vendredi à des rassemblements 
anti-israéliens à travers le pays aux cris de "Mort à Israël" ou 
"Mort à l'Amérique".  
    L'Iran chiite appelle régulièrement de ses voeux 
l'amélioration de ses liens avec l'Arabie saoudite sunnite, son 
grand rival dans la région. 
 
 (Parisa Hafezi; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant