Roger Karoutchi : «Si le Sénat passe à gauche, adieu la règle d'or !»

le
0
INTERVIEW - Candidat dans les Hauts-de-Seine, Roger Karoutchi veut s'impliquer en 2012.

LE FIGARO. - Gérard Larcher assure que la majorité sénatoriale n'est pas en danger tant qu'elle perd moins de vingt-cinq sièges en septembre. Faites-vous le même calcul?

Roger KAROUTCHI. - Ne péchons pas par excès d'optimisme. Quand j'étais chargé des Relations avec le Parlement, j'avais sonné l'alerte lors de la réforme constitutionnelle de 2008. Tout le monde me disait que nous avions quinze voix d'avance mais moi, je tablais sur deux voix. Et la révision a bien été adoptée à deux voix de majorité. Tout siège perdu au Sénat est un vrai risque pour notre majorité.

La règle d'or pourra-t-elle être soumise au Congrès si la majorité perd les sénatoriales?

Permettez-moi d'inverser la proposition: c'est parce l'adoption de la règle d'or est un impératif que nous devons absolument conserver la majorité au Sénat! Si le Sénat passe à gauche, adieu la règle d'or!

Vous risquez d'avoir une liste contre vous dans les Hauts-de-Seine. Partagez-vous l'opini...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant