Roger Guerreiro : "La Pologne méritait mieux"

le
0
Roger Guerreiro : "La Pologne méritait mieux"
Roger Guerreiro : "La Pologne méritait mieux"

En manque d'un meneur de jeu à l'approche de l'Euro 2008, la Pologne naturalise un Brésilien exprimant alors son talent au Legia Varsovie. Roger Guerreiro deviendra quelques semaines plus tard le premier joueur polonais de l'histoire à marquer lors d'une phase finale de championnat d'Europe des nations. On est allé prendre de ses nouvelles, et Roger a aussi fait le point sur le parcours de sa Pologne lors de cet Euro 2016.

Roger, plutôt satisfait du parcours de la Pologne durant cet Euro ?
C'est historique. Ils ont très bien joué, enfin passé les poules et ont été éliminés en quarts de finale sans perdre un seul match pendant la compétition. Les Polonais doivent être très fiers de cette équipe. Je connais la plupart des joueurs sélectionnés et je ne suis pas surpris par cette réussite. C'est une génération talentueuse. Je suis particulièrement content des performances de joueurs un peu moins connus comme Fabiański, Pazdan et Jędrzejczyk.

Il paraît légitime d'émettre un regret sur la tendance à abandonner le jeu en cours de match. À quoi est-ce dû selon vous ?
Peut-être qu'ils ne croient pas assez en leur potentiel et tout spécialement après avoir ouvert le score. Je crois par exemple que la Pologne aurait pu plus imposer son jeu et battre le Portugal sans aller aux penaltys. La Pologne méritait mieux dans ce match, mais c'est le football. Ce n'est pas toujours le meilleur qui l'emporte. Ça a été la tendance pendant cet Euro. Beaucoup d'équipes étaient bien organisées défensivement pour faire déjouer l'adversaire au détriment du jeu offensif. De nombreuses rencontres se sont soldées par un match nul, une prolongation ou des tirs au but.

Est-ce que le fait que Błaszczykowski et Lewandowski ne s'apprécient pas énormément a une influence sur la vie du groupe du fait de leur influence ?
Je ne le savais même pas ! Même si j'ai joué avec les deux en sélection, je pensais jusque-là qu'ils étaient plutôt amis, étant donné qu'ils ont joué ensemble à Dortmund. Peu importent les relations en dehors du terrain, les inimitiés doivent être mises de côté au moment d'honorer le maillot de la sélection.

Comprenez-vous les critiques essuyées par Lewandowski quant à son rendement devant le but ?
En fait, il a continuellement attiré l'attention des défenseurs et, par conséquent, a offert plus d'espace et de liberté à Milik. Mais je ne suis pas d'accord avec ceux disant que Lewandowski ne marquait pas du fait de la qualité des passes des joueurs à ses côtés. J'ai aussi été critiqué pour ça à mon époque, même ici au Brésil (Rires).

[SPAN…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant