Roemer, le socialiste hollandais en guerre contre l'austérité

le
0
Cet ancien instituteur de 50 ans apparaît en seconde position dans les sondages, une semaine avant les élections législatives aux Pays-Bas.

François Hollande se serait-il trouvé un nouvel allié aux Pays-Bas en la personne d'Emile Roemer, le chef des socialistes hollandais?

À quelques jours des élections législatives aux Pays-Bas, le 12 septembre, cet ancien instituteur de 50 ans apparaît en seconde position dans les sondages, derrière le candidat libéral. Avec ses bonnes manières et son visage poupin, il engrange des voix en faisant campagne contre «l'austérité insensée» imposée par Bruxelles et Berlin.

Bien placé dans les sondages, le Parti socialiste hollandais (SP) a peu à peu abandonné ses idées maoïstes, mais demeure à l'extrême gauche du spectre politique. Si, comme prévu, il double le nombre de ses sièges au Parlement, passant de 15 à 30, voire 39 mandats sur 150, il devrait être incontournable pour former la prochaine coalition. «Pas du genre à (se) laisser impressionner», Roemer s'emploierait dès lors à contester avec vigueur la discipline budgétaire prônée par l'Allemagne à l'ü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant