Rodrigue Boisfer, le plus ancien des Français d'Italie

le
0
Rodrigue Boisfer, le plus ancien des Français d'Italie
Rodrigue Boisfer, le plus ancien des Français d'Italie

Il n'a jamais joué en Serie A, mais est de loin le Français avec le plus d'ancienneté en Italie. Un pays qu'il a rejoint en 1998 pour ne jamais en repartir. De fait, Rodrigue Boisfer dispute sa 18e saison consécutive dans la Botte. Le Genoa et Venise en Serie B, Pérouse, Sangiovannese, Pro Sesto en Serie C1, Gubbio de la C2 à la B, et maintenant Sestri Levante en Serie D. Il nous raconte.

Avec la signature au mercato hivernal d'Eddy Gnahoré au Napoli, prêté immédiatement à Carpi, la barre des 100 Français en Serie A devrait bientôt tomber. Sofoot.com célèbre en 7 épisodes cette présence française dans la Botte.

1998, an de grâce, tu as surfé sur la victoire en Coupe du monde ? Non, car mon transfert a été conclu avant le Mondial ! Je sortais du centre de formation de l'AS Monaco et le Genoa m'a proposé un contrat pro de trois ans avec une option pour trois autres années.

Il y avait tout de même une hype française, non ? Ça, c'est indéniable, la période 1998-2002 a permis à tous les footballeurs français d'être plus en vue, surtout pour les jeunes. Je pense que beaucoup en ont profité.

Quand tu vas en Italie, c'est temporaire avant de revenir un jour en France ? Oui c'est un peu ça, je me suis dit, si j'explose, on verra si c'est possible de revenir. Mais finalement, je n'avais aucune raison de rentrer même si j'aurais pu aller à l'OM quand Galtier y était entraîneur, sauf que le retour de Tapie a tout fait capoter. C'est dommage, car en tant que Marseillais, j'aurais réalisé le plus beau de mes rêves.

Top 10 : Ils auraient également pu jouer en Serie A
D'ailleurs, tu débarques en même temps Jean-Christophe Marquet. Un autre Marseillais, lui n'est resté qu'un an, mais on était souvent fourré ensemble. Il était plus expérimenté et m'a beaucoup appris sur et en dehors du terrain. En revanche, on a rapidement perdu contact après son départ.

Tu es le premier d'une longue liste à être parti très tôt en Italie. Pourquoi les jeunes Français plaisent tant aux Transalpins ? Ils aiment bien piocher hors de leur pays, et je ne comprends pas pourquoi, car ils ont énormément de jeunes de qualité, sauf qu'ils ne savent pas miser dessus. Concernant les Français, ils ont un faible pour nos joueurs techniques qui tripotent bien la balle. Le genre qui jouent sur le terrain comme s'ils étaient avec leurs potes en…











Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant