Rodez : les agriculteurs investissent un supermarché pour dénoncer les prix du lait

le
2
Rodez : les agriculteurs investissent un supermarché pour dénoncer les prix du lait
Rodez : les agriculteurs investissent un supermarché pour dénoncer les prix du lait

Une centaine d'agriculteurs a investi mardi matin un supermarché de l'agglomération de Rodez (Aveyron), apposant des étiquettes dans les rayons pour protester contre les pratiques du groupe Savencia, qui ne respecte pas, selon eux, ses engagements sur le prix du lait.

A l'appel de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) et des Jeunes agriculteurs (JA) du département, les manifestants ont garé sept tracteurs, dont trois avec des remorques de lisier, sur le parking du supermarché, où ils sont entrés vers 10h30.

C'est pas un jeu, c'est un message : Les GMS doivent favoriser les produits français ! pic.twitter.com/KveIizGQVl— FDSEA 12 (@FDSEA12) 18 Août 2015

«A peine 300 euros» les 1000 litres

Les agriculteurs ont ensuite investi les rayons et collé des étiquettes sur des fromages de marques Saint-Moret, Fol Epi ou Caprice des Dieux, des marques appartenant au groupe Savencia (ex-Bongrain), l’un des leaders mondiaux du marché. Sur ces autocollants, les éleveurs avaient inscrit : «Fabriqué avec du lait vendu à perte», «éleveur étranglé, Savencia engraissé».

#Savencia fabrique des fromages avec du lait vendu à pertes pic.twitter.com/PuT4PWSb6M— FDSEA 12 (@FDSEA12) 18 Août 2015

Les manifestants ont aussi rempli des chariots de supermarchés, y plaçant notamment de la crème fraiche et de la chantilly. L'action se déroulait dans le calme en fin de matinée.

«Il y a eu une table ronde le 24 juillet et Savencia a annoncé à ses producteurs qu'il ne se sentait pas concerné par les engagements de la table ronde», s'indigne Michaël Chavatte, président de la section bovin lait de la FDSEA, qui s'alarme d'un lait «payé à peine 300 euros» les 1000 litres.

4 caddies de produits faits avec du "lait de nulle part". Du lait, t'en a assez en France, favorisons l'emploi ici ! pic.twitter.com/IyHKzDokqH— FDSEA 12 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • HP271279 le mardi 18 aout 2015 à 14:08

    pas la peine de crier, Glaty, de toute façon ils ne t'entendront pas ! Ces agriculteurs n'ont plus grand chose à perdre, ils sont prêts à tout, c'est ce qui les rend dangereux. Je ne pense pas qu'ils vont s'arrêter là, vu le niveau des réponses (ou non-réponses) qu'ils obtiennent.

  • M4314275 le mardi 18 aout 2015 à 13:58

    On importe la misère du monde.