Rod Fanni explique son choix

le
0
Rod Fanni explique son choix
Rod Fanni explique son choix

En fin de contrat avec Marseille, le défenseur central (ou latéral droit) Rod Fanni s'est engagé pour une durée de deux ans avec Al-Arabi. L'ancien Rennais reconnaît que sa décision est notamment financière.

En fin de contrat avec Marseille, qui lui a proposé en vain de rempiler, le défenseur central (ou latéral droit) Rod Fanni, 33 ans, s’est engagé pour une durée de deux ans avec Al-Arabi. Interrogé par nos confrères de L’Equipe, l’ancien joueur de Martigues ou encore de Rennes défend son choix. « J’avais également des opportunités en Grèce, en Turquie et en Angleterre, mais le projet m’a plu et, il ne faut pas se le cacher, les conditions financières étaient très intéressantes, explique le Tricolore, qui doit percevoir environ un million d’euros net par an au Qatar. On m’a fait sentir que j’étais vraiment important. »

Homme de base du dispositif de Marcelo Bielsa (27 apparitions en Ligue 1 la saison passée), qui souhaitait le conserver, Rod Fanni aurait pu prolonger l’aventure sur la Canebière, mais les négociations n’étaient pas simples. « Ils ont fait un effort, je ne peux pas le nier, poursuit l’ex-Lensois. Mais les actes n’ont pas été en adéquation avec l’importance que l’on disait m’accorder. J’ai ouvert la porte pendant un mois, ça me semblait jouable, mais la situation financière du club faisait que c’était à moi de m’adapter… J’ai beaucoup donné pour l’OM, mais je suis à un moment de ma vie où j’ai besoin d’être rassuré, de penser égoïstement. »

Mis au placard l’été dernier, Rod Fanni ne cache pas que l’épisode du loft a aussi joué dans sa décision finale. « Complètement, je n’oublierai jamais, déclare le nouveau protégé de Gianfranco Zola. J’ai été vexé, surtout que je n’ai jamais été un trouble-fête. Que l’on ne veuille plus d’un joueur, OK, mais je méritais plus de respect… Malgré tout, j’ai fait la part des choses et mis ma rancœur au frigo. Le problème, c’est que je n’étais pas à l’abri que pour X raisons ça recommence. Quand des choses sont mises en œuvre pour faire de vous une priorité, ça se sent. Là, sans demander la lune, ce n’étais pas le cas. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant