Rocket lance les frères Samwer dans la planète des milliardaires

le
0

* La Bourse en vue pour Rocket et Zalando * Une consécration pour les trois frères Samwer * Les "Parrains" de l'internet allemand par Emma Thomasson BERLIN, 17 septembre (Reuters) - La prochaine introduction en Bourse de l'incubateur de start-up Rocket Internet et de l'un des ses bébés les plus célèbres, Zalando, va ouvrir à trois frères allemands les portes du cercle des milliadaires. Oliver, Marc et Alexander Samwer veulent faire de Rocket la plus importante plate-forme de commerce en ligne hors des Etats-Unis et de Chine en l'imposant sur des marchés qui résistent encore aux deux géants du secteur, Amazon AMZN.O et Alibaba BABA.N Le Global Founders Fund, qui gère la fortune des trois frères, possède 52,3% du capital de Rocket, dont l'IPO pourrait permettre de lever cinq milliards d'euros. Le fonds du trio détient en outre une participation de 17% dans Zalando, le site de commerce de mode en ligne que Rocket a contribué à lancer en 2008 et dont l'introduction en Bourse pourrait générer 4,5 milliards d'euros. Les deux cotations devraient être les plus importantes dans le secteur de la technologie en Allemagne depuis l'éclatement de la bulle internet il y a 10 ans, même si l'on reste loin des 22 milliards de dollars évoqués pour l'IPO d'Alibaba, qui pourrait être la plus importante jamais réalisée dans le monde. ID:nL6N0RG5BM Créé en 2007 à Berlin, le fonds d'investissement des trois frères a contribué au lancement de sites de commerce en ligne un peu partout dans le monde, avec une préférence pour les marchés émergents. Ces sites, dont le plus connu reste Zalando, qui ne fait plus partie de la galaxie Rocket autrement que par la participation que détiennent encore les trois frères, vendent de tout, des biens immobiliers à l'alimentation en passant par la mode. "PARRAINS DE L'INTERNET" Fils d'un avocat qui les encourageait à lire le quotidien économique Handelsblatt, les trois frères Samwer ont chacun leur personnalité, explique Joel Kaczmarek, auteur d'un ouvrage sur les Samwer intitulé "Les Parrains de l'internet". "Marc, le plus vieux, est comme le ministre des Affaires étrangères de la famille, celui qui s'exprime bien", dit-il. "Alex, le plus jeune, est l'intellectuel et le stratège. Reste Oliver, "celui du milieu qui a dû jouer des coudes pour se faire une place". Ce dernier, qui a été baptisé "l'homme le plus agressif d'internet" par le mensuel allemand Manager Magazin, sillonne le globe pour récolter des fonds et inspecter les dizaines de start-up essaimées par Rocket, dont il est le directeur général. Oliver, 42 ans, est le plus exposé aux regards du grand public. Marc, 44 ans, se concentre sur la gestion du Global Founders Fund. Le plus jeune, Alexandre, 39 ans, est le plus proche de Zalando, dont il est membre du conseil de surveillance. Souvent critiqué pour avoir copié les recettes concoctées dans la Silicon Valley, Oliver Samwer décrit Rocket comme l'alliance de l'innovation liée à internet et des valeurs typiquement allemandes que sont le goût du labeur et le sens de l'organisation. "Au fur et à mesure que les entreprises du secteur se développent, l'innovation ne disparaît pas mais elle se déplace le long de la chaîne pour s'appliquer à la mise en oeuvre, à la gestion et à la livraison", écrivait-il la semaine dernière dans une note aux employés de Rocket leur annonçant le projet d'introduction en Bourse. Adepte des formules choc, exigeant et parfois cassant, Oliver Samwer ne fait pas l'unanimité. "Oliver demande beaucoup à ses troupes et il peut être dur quand les choses ne se passent pas comme prévu", reconnaît le porte-parole de Rocket, Andreas Winiarski. "Mais personne n'a fait autant de millionnaires que lui ces dernières années". (Patrick Vignal pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant