Roche supprime plus de 4800 emplois

le
0
Le laboratoire réalisera ainsi 1,8 milliard de francs suisses d'économies l'an prochain. Le groupe explique qu'il sera ainsi apte à faire face à la pression sur les prix

Le secteur pharmaceutique est contaminé par le virus du licenciement. Sanofi-Aventis a recémment annoncé 1700 suppression de postes, Pfizer 19.000 et Merck 15.000. Et ce mercredi, le laboratoire suisse Roche annonce à son tour des coupes drastiques dans ses effectifs.

Le premier fabricant de médicament contre le cancer envisage de supprimer 4800 emplois, près de 6% des 82.000 salariés de l'entreprise. Ces réductions de postes concernent avant tout les Etats-Unis où 3550 emplois sont menacés. L'Europe n'est pas en reste puisque 2070 emplois devraient passer à la trappe dont 770 postes en Suisse. Par ailleurs, 680 emplois seront supprimés dans d'autres pays non spécifiés.

En France, Roche emploie 1685 personnes, selon les derniers chiffres du groupe datant de 2009. Le laboratoire suisse est présent dans l'Hexagone à travers deux entités : Roche Diagnostics, spécialisée dans le diagnostic médical, qui emploie 540 personnes à Meylan, près de Grenoble, et Roche SAS, q

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant