Roche prêt à renoncer à son offensive sur Illumina

le
0
Roche prêt à renoncer à son offensive sur Illumina
Roche prêt à renoncer à son offensive sur Illumina

par Caroline Copley et Soyoung Kim

ZURICH/NEW YORK (Reuters) - Le groupe pharmaceutique suisse Roche a prévenu mercredi qu'il ne relèverait pas son offre de 6,8 milliards de dollars (5,18 milliards d'euros) sur l'américain Illumina et qu'il ne prolongerait pas la période d'acceptation de celle-ci.

Sa proposition actuelle, de 51 dollars par action Illumina, ne pourra pas être améliorée sans pénaliser les actionnaires de Roche, a expliqué le groupe, qui devrait renoncer à son offensive.

L'offre expire vendredi et Roche a expliqué ne pas vouloir la prolonger, disant regretter le refus du conseil d'administration de s'engager dans un dialogue constructif

Illumina, spécialiste du séquençage des gênes, auto proclamé "l'Apple de la génomique", a de son côté rejeté les offres de Roche et appelé ses actionnaire à en faire autant.

Consultés mercredi au cours d'une assemblée générale, une majorité d'entre eux les ont également boudées.

"Roche ne sera pas affecté s'il envoie un signal montrant qu'il est prêt à abandonner ces offres", a commenté Navid Malik de Cenkos Securities.

L'acquisition d'Illumina aurait permis au groupe suisse, numéro un mondial des traitements contre le cancer, de bénéficier de son expertise dans le séquençage de gènes pour jouer un rôle de premier plan dans les traitements personnalisés, qui représentent l'avenir de la branche pharmaceutique.

Roche ne renonce pas pour autant à ses velléités de croissance externe.

"Roche continuera à examiner toutes les options et opportunités pour développer davantage son portefeuille d'activités afin d'étendre sa position de leader dans les diagnostiques", a déclaré Severin Schwan, le directeur général du groupe bâlois, dans un communiqué.

Lors de leur assemblée générale, les actionnaires d'Illumina ont soutenu les quatre candidats proposés pour occuper des sièges d'administrateurs, tout en rejetant une proposition de Roche visant à porter à 11 le nombre d'administrateurs avec l'objectif d'y prendre une majorité.

La perspective d'un échec de Roche n'a pas été sanctionnée par les investisseurs, son titre ayant terminé en hausse de 0,99%, contrairement à celui d'Illumina qui perdait au même moment à 4,10% à 42,20 dollars.

Nicolas Delame pour le service français avec la contribution de Nathalie olof-Ors à Zurich, édité par Natalie Huet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant