Roche mise sur ses anticancéreux pour assurer sa croissance

le
0
 (Actualisé avec déclarations du DG, cours de Bourse) 
    ZURICH, 20 octobre (Reuters) - Roche  ROG.S  a assuré jeudi 
que le niveau soutenu de ses ventes de nouveaux médicaments tels 
que l'anticancéreux Tecentriq soutiendrait sa croissance même si 
ses médicaments plus anciens commencent à perdre leurs brevets. 
    Son directeur général, Severin Schwan, table plus largement 
sur les nouveaux traitements, dont cinq d'entre eux ont été 
lancés cette année, pour compenser l'érosion des ventes liées 
aux expirations de brevets. 
    "Il s'agit d'un nombre de lancements de nouveaux médicaments 
sans précédent sur une courte période", a-t-il déclaré lors 
d'une conférence téléphonique de présentation du chiffre 
d'affaires du laboratoire suisse au troisième trimestre. 
    Tecentriq a engrangé 77 millions de francs suisses de 
chiffre d'affaires depuis le feu vert des autorités américaines 
pour le traitement du cancer de la vessie. Ses ventes devraient 
s'accélérer avec l'homologation accordée cette semaine par la 
Food and Drug Administration (FDA) pour son utilisation contre 
le cancer du poumon.       
    Roche a confirmé ses prévisions pour l'ensemble de cette 
année en publiant un chiffre d'affaires trimestriel en hausse de 
3% à taux de change constants. 
    Le groupe a réalisé au troisième trimestre un chiffre 
d'affaires de 12,48 milliards de francs suisses (11,5 milliards 
d'euros), contre 11,9 milliards un an plus tôt.  
    Sur les neuf premiers mois de l'année, son chiffre 
d'affaires est en hausse de 4% à taux de change constants, à 
37,5 milliards de francs, légèrement en retrait par rapport à la 
moyenne des estimations d'analystes réunies par Reuters (37,7 
milliards).  
    Roche a confirmé prévoir pour 2016 une croissance légèrement 
inférieure à 5% de ses ventes à changes constants et une 
progression de son résultat courant supérieure à celle du 
chiffre d'affaires. Il ajoute vouloir augmenter son dividende.  
    Le titre recule de 0,13% à 233,50 francs vers 11h25 GMT. 
 
 (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc 
Angrand) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant