Roche bat le consensus grâce aux nouveaux médicaments

le
0
 (Actualisé avec des précisions, déclarations du DG, cours de 
Bourse, Actelion) 
    BALE, Suisse, 21 juillet (Reuters) - Roche  ROG.S  a annoncé 
jeudi un bénéfice net ajusté semestriel supérieur au consensus, 
porté par les ventes du Perjeta, un nouveau traitement du cancer 
du sein, et par celles du Rituxan, un traitement du cancer du 
sang d'usage courant. 
    Le solde a également été gonflé par un bénéfice exceptionnel 
d'ordre comptable de 426 millions de francs en faveur de des 
plans de retraite. 
    Le leader mondial de l'oncologie a par ailleurs confirmé ses 
perspectives annuelles. "Compte tenu de notre performance 
semestrielle, je suis convaincu que nous atteindrons nos 
objectifs pour l'ensemble de l'année 2016", a déclaré le 
directeur général Severin Schwan dans un communiqué.  
    Dans le même communiqué, Roche a ainsi confirmé sa prévision 
"de croissance du chiffre d'affaires se situant dans la partie 
basse à moyenne de la plage à un chiffre, à taux de change 
constants". 
    "Le bénéfice par titre rapporté aux activités de base 
devrait progresser plus rapidement que les ventes, à taux de 
change constants. Roche table sur une nouvelle augmentation de 
son dividende en francs suisses", ajoute-t-il.  
    Le bénéfice par action "rapporté aux activités de base" a 
augmenté de 7% à 7,74 francs suisses (7,12 euros), alors que les 
analystes anticipaient en moyenne 7,52 francs. A taux de change 
constant, la hausse est de 5%. 
    Les ventes des trois grands traitements du groupe 
pharmaceutique, à savoir l'Herceptin (cancer du sein), l'Avastin 
(cancer colorectal) et le Rituxan, qui tous trois réalisent 
chacun un chiffre d'affaires annuel de plus de six milliards de 
francs, ont continué d'augmenter. 
    Mais Roche se doit de mettre en avant de nouvelles molécules 
car les ventes de ses "blockbusters" devraient arriver à un 
plateau puis décliner dans les années à venir. 
    "Dans les faits, nous lançons cinq nouveaux médicaments sur 
une période de 12 mois (...) C'est un nombre de lancements sans 
précédent dans l'histoire de Roche et dans un laps de temps si 
bref", a dit Severin Schwan à la presse, lors d'une 
téléconférence. 
    Le Rituxan, homologué en Europe en 1998, a vu ses ventes 
augmenter de 5% en monnaie locale à 1,88 milliard de francs au 
deuxième trimestre, alors que les analystes projetaient 1,83 
milliard. Celles du Perjeta, ajustées des effets de change, ont 
bondi de 35% à 467 millions de francs, soit là encore plus que 
le consensus qui donnait 449 millions. 
    Le chiffre d'affaires consolidé a augmenté de 5% à taux de 
change constant, à 25 milliards de francs au premier semestre, 
dépassant un peu le consensus qui le donnait à 24,79 milliards. 
    L'action Roche perdait 0,43% en Bourse de Zurich, dont 
l'indice des valeurs vedettes  .SSMI  prenait 0,14% dans le même 
temps. 
    Dans le secteur pharmaceutique toujours, Actelion  ATLN.S , 
la première société biotech européenne, a relevé pour la 
deuxième fois sa prévision de bénéfice annuel grâce à la demande 
qui se porte sur ses nouveaux traitements de l'hypertension 
artérielle pulmonaire appelés Uptravi et Opsumit.  
    A taux de change constant, son bénéfice d'exploitation a 
augmenté de 11% au premier semestre, à 499 millions de francs 
suisses.  
    L'action gagnait 1,15% en Bourse de Zurich.  
 
 
 (Ludwig Burger, avec Maria Sheahan et Michael Shields, Wilfrid 
Exbrayat pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant