Rocard, Alevêque, Charb... 100 personnalités disent «non» au traité Transatlantique

le
55
Rocard, Alevêque, Charb... 100 personnalités disent «non» au traité Transatlantique
Rocard, Alevêque, Charb... 100 personnalités disent «non» au traité Transatlantique

Devinette : quel sujet peut réunir à la fois la comédienne Mathilda May, le politique Michel Rocard, le dessinateur de Charlie Hebdo Charb ou encore l'humoriste Christophe Alevêque? Le traité dit «de libre-échange» négocié actuellement très discrètement entre Bruxelles et les Américains et ce, depuis l'été 2013.

Dans un appel commun à l'initiative du collectif «Stop Tafta», 100 personnalités du monde du spectacle, de la politique, de l'université et des médias se prononcent ce jeudi «contre le traité de libre-échange» dit Tafta (pour Trans-Atlantic Free Trade Agreement ).

Parmi eux, de nombreux politiques comme le leader du Front de Gauche Jean-Luc Mélenchon, les députés (EELV) Yannick Jadot et Karima Delli, le fondateur du parti Nouvelle donne Pierre Larrouturou, mais aussi les actrices Marianne Denicourt, Marina Vlady, l'écrivain Gérard Mordillat, l'architecte Roland Castro ou les sociologues Dominique Méda, Monique Pinçon-Charlot et Pierre Pinçon.

«Ces négociations opaques se déroulent dans le dos des peuples d'Europe et d'Amérique du Nord», dénoncent notamment les signataires de l'appel. «Cet accord de libre-échange menace de mettre en péril ce qui rend nos sociétés encore vivables. C'est la raison pour laquelle nous appelons les parlementaires français et européens nouvellement élus à faire pression sur les Etats-membres et la Commission européenne afin d'interrompre les négociations du TAFTA.»

Le texte suscite de nombreuses inquiétudes

Ce traité vise à mettre sur pied un gigantesque marché transatlantique représentant 40% du PIB mondial et plus de 800 millions de consommateurs. Bruxelles met de son côté en avant le coup de pouce à la croissance économique que pourrait représenter ce traité pour les Etats membres de l'Union européenne.

Mais le texte suscite de nombreuses inquiétudes, notamment concernant les produits de grande consommation fabriqués outre-Atlantique, comme ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nebraska le vendredi 11 juil 2014 à 11:35

    b.renie - Le problème n'est pas le change mais notre avenir ET devenir avec un tel traité qui ne serait que négatif pour nous.

  • M8637171 le vendredi 11 juil 2014 à 10:48

    Le point commun : des gens de la nomenklatura de gauche. Des artistes, des universitaires, des politiques gâteux et d'autres dangereux. Tous des personnes qui ont les pieds sur terre et qui savent ce qu'est la micro économie ?

  • marcsim5 le vendredi 11 juil 2014 à 10:32

    Comment discréditer une opposition à des négociations secrètes dont les enjeux sont énormes sinon en agitant quelques intermittents désœuvrés ......trop "top" l'info bourso......sinon on a: http://www.monde-diplomatique.fr/2013/11/WALLACH/49803 "Le traité transatlantique, un typhon qui menace les Européens"

  • b.renie le vendredi 11 juil 2014 à 09:39

    Un tel traité peut être efficace pour accroitre le volume des transactions commerciales internationales. Mais pour cela il ne faut le signer que si il comprend des règles strictes de gestion des monnaies nationales des pays signataires pour éviter une guerre des changes qui dénierait au traité toute sa valeur.

  • M1136046 le vendredi 11 juil 2014 à 08:55

    y compris le canada. s est plaint de. tous les arbitrages ... quand on voit le racket des US avec les banques. un impôt obligatoire a payer par tous les usagers de banque dans le monde... sans parler de la perte des libertes individuelsavec NSA surveillance via google fb .. pourquoi L Europe ne fait rien : le chef de la delagation europeenne au negociation veut une promo a l OTAN .. ella nous coutera chere quel absence de democratie de l europe et du gouvernement francais. mensonges

  • M1136046 le vendredi 11 juil 2014 à 08:50

    que de commentaires nulles ... moi je n ai ni envie de manger du cheval déguise mais pas plus du poulet au chlore... alors messieurs de l ambassade US elevez le debat par ailleurs on joue sur la peur cela ne vole pas plus haut .... le Mexique. a signe en 1995 l équivalent du Tafta. : L alena est la il ne sagit pas de jouer sur les peurs seulement de voir les désastreuses pour l agriculture mexicaine...... par ailleurs tous les procès en arbitrage de l alena. ont été favorable aux US

  • mlaure13 le vendredi 11 juil 2014 à 00:27

    Il semblerait qu'on n'ait pas trop le choix...L'UE est le ventre mou de l'occident et nous ne pesons pas gd chose vis à vis des autres puissances mondiales, et vassal pour vassal, autant l'être des USA ???...

  • slivo le jeudi 10 juil 2014 à 23:08

    Inutile de fournir à Mickey la vaseline qu'il utilisera pour nous . . .

  • idem12 le jeudi 10 juil 2014 à 21:04

    Le traité Transatlantique se traduira par plus d'emplois, plus de croissance, etc... ha ha ha !!!

  • marcsim5 le jeudi 10 juil 2014 à 17:12

    http://www.monde-diplomatique.fr/2013/11/WALLACH/49803 "Le traité transatlantique, un typhon qui menace les Européens"