Robin van Persie a-t-il fait son temps à Manchester United ?

le
0

Sur le flanc depuis fin février en raison d'une blessure à la cheville droite, Robin van Persie va effectuer son retour avec Manchester United, ce samedi, lors du déplacement à Chelsea. Moins fringant, moins éblouissant cette saison, le Néerlandais retrouve une équipe des Red Devils en pleine bourre et qui s'est parfaitement accommodée de son absence. À l'heure où des rumeurs l'envoient en Italie, l'avenir de l'attaquant de 31 ans du côté d'Old Trafford suscite des interrogations.

  • Oui, car Manchester United souhaite s'en débarrasser
    Les histoires d'amour finissent mal en général, mais, à en croire la presse anglaise, l'idylle débutée il y a trois ans entre Robin van Persie et Manchester United pourrait connaître une fin plutôt cordiale. Alors qu'il reste 14 mois de contrat à l'intérimaire attaquant hollandais, son club souhaiterait le laisser partir en Italie où la Juventus et l'Inter lui font la cour contre un beau cadeau financier. 5 millions de livres qui correspondraient à la moitié d'une prime de fidélité signée lors de son arrivée en 2012 et qui compenserait une baisse de salaire nécessaire pour un trentenaire en cas de transfert en Serie A. Un départ de RVP permettrait notamment aux Red Devils de continuer leur opération rajeunissement de l'effectif et d'activer la piste menant à Memphis Depay (PSV Eindhoven), déjà buteur à 19 reprises en Eredivisie cette saison. Et de récupérer, au passage, une belle enveloppe.

  • Oui, car son physique ne cesse de siffler
    24 petites apparitions cette saison, seulement 18 l'an passé. Si une chose est certaine, c'est bien que le physique du numéro 20 mancunien n'est plus celui de ses 20 ans. Lors du dernier exercice, le Hollandais avait notamment souffert de l'aine pendant une bonne partie de la saison et avait terminé le championnat à l'infirmerie avec un genou fragilisé. Cette année, c'est au tour de la cheville, quand ce n'est pas le dos du buteur qui lui fait des caprices et l'empêche d'empiler les buts (seulement 10 en championnat). Déjà réputé dans sa jeunesse pour son physique fragile, Robin van Persie semble de plus en plus sujet aux pépins et inquiète son entraîneur, Louis van Gaal, qui le préserve au maximum, à l'image de sa mise à l'écart lors du Derby la semaine passée, alors qu'il était annoncé apte.

  • Oui, car son équipe a trouvé son rythme sans lui
    Là aussi, on pourrait parler d'un concours de circonstances. Mais malheureusement, les chiffres sont là. Avec Van Persie en pointe, Manchester United n'a remporté que 50% de ses matchs cette saison et en a même perdu cinq. Rarement décisif cette saison à l'exception notable d'un doublé à Southampton (2-1) et d'un but égalisateur contre Chelsea (1-1) à Old Trafford, le Batave semblait peiner…







  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant