Roberto Saviano : « Tout ce que montre "Gomorra" est vrai »

le
0
Salvatore Esposito (Genny Savastano), Marco D'Amore (Ciro di Marzio)
Salvatore Esposito (Genny Savastano), Marco D'Amore (Ciro di Marzio)

Canal+ s’apprête à diffuser la saison 2 de la série. L’auteur du roman qui l’a inspirée, qui vit aux Etats-Unis sous protection policière, en explique les mécanismes.

Condamné à mort par la Mafia napolitaine, l’écrivain italien ­Roberto Saviano, auteur du roman ­Gomorra (2006) et coscénariste de la série, dont la saison 2 va débuter sur Canal+, vit aux Etats-Unis, sous protection policière. Le 15 septembre, il a reçu des mains de la chancelière allemande, Angela Merkel, le prix M100 pour sa lutte contre le crime organisé.

Comment expliquez-vous le succès de « Gomorra » à travers le monde ?

Je ne sais pas l’expliquer, car rien dans « Gomorra » ne correspond aux standards d’une série. On y voit plus le mal que le bien, aucun des acteurs n’incarne la rédemption, il n’y a pas de personnage emblématique, les dialogues sont en dialecte napolitain, la lumière dominante est le vert des néons, et les décors sont les véritables lieux où la Camorra exerce son pouvoir.

Tout le monde prédisait un public de niche. Ce n’était pas très encourageant ! Mais, en tant qu’auteur du roman, je préférais que la série se fasse ainsi. Ou alors elle ne se faisait pas. Finalement, je crois que l’authenticité et la capacité de décrire la réalité sont les secrets de ce succès.

Dans cette nouvelle saison, la lutte pour le pouvoir reste très violente mais on y voit surtout la bataille du fils pour tuer le père. Comment expliquer ce phénomène ?

La psychanalyse pourrait expliquer et éclairer de nombreux mécanismes de la Mafia. Tuer le père pour un mafieux est presque naturel, car l’appartenance à l’organisation se base sur le sang. Tout le problème des boss est d’avoi...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant