Robert Mugabe, à 93 ans, ne voit personne pour le remplacer

le
0
    HARARE, 19 février (Reuters) - Le président du Zimbabwe, 
Robert Mugabe, qui aura 93 ans dans quelques jours et est au 
pouvoir depuis 1980, ne voit personne pour le remplacer à la 
faveur de la prochaine élection présidentielle, en 2018. 
    Il l'a confié dimanche, rapporte la presse officielle, lors 
d'une réunion du parti au pouvoir, la Zanu-PF, qui l'a choisi en 
décembre pour être son candidat l'an prochain. 
    "Ils veulent que je me présente aux élections, tout le monde 
dans le parti veut que je me présente aux élections (...) La 
majorité des gens pensent qu'il n'existe aucun remplaçant ou 
successeur qui soit acceptable, aussi acceptable que moi", 
a-t-il déclaré. 
 
 (Cris Chinaka, Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant