Robert Hue : «Le FdG est dans une impasse»

le
0
Robert Hue, ancien secrétaire général du PCF, est aujourd'hui sénateur MUP (Mouvement unitaire et progressiste).

LE FIGARO - La lettre stratégique du Front de Gauche marque une opposition franche au gouvernement. Êtes-vous surpris?

Robert HUE - C'est un texte qui affirme que l'ensemble des forces qui composent le Front de gauche, donc le PCF, se situent nettement et sans ambiguïté dans l'opposition.

Comment expliquer cette radicalisation?

Invoquer une dérive à droite du PS permet de présenter le Front de Gauche comme une alternative gauchisante. Mais ça ne marche pas. Sans alliance dans la diversité de toutes les forces de gauche, le risque est grand est de remettre au pouvoir une droite décomplexée et dure. Aucune alternative progressiste ne peut naître d'une stratégie opposant une partie de la gauche contre l'autre, comme le fait le Front de Gauche. Le laisser croire relève d'une mystif...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant