Robert Gray, un illustre inconnu comme candidat des démocrates

le
0
Robert Gray, élu candidat des démocrates pour le poste de gouverneur du Mississippi.
Robert Gray, élu candidat des démocrates pour le poste de gouverneur du Mississippi.

Rares sont les candidats aussi passe-muraille. Robert Gray n'a annoncé à personne qu'il se présentait au poste de gouverneur du Mississippi. Pas même à sa propre mère avec laquelle il vit. Cet Afro-américain de 46 ans, conducteur de poids lourd, n'a pas fait de campagne, n'a pas levé de fonds, ni déboursé le moindre sou en publicité ou embauché de conseiller en com. Il n'est même pas allé voter pour lui-même le jour des primaires, trop occupé, explique-t-il, à transporter un chargement. À la stupéfaction générale pourtant, le mois dernier, il a remporté l'investiture démocrate et doit donc affronter en novembre prochain le gouverneur républicain sortant. Ce n'est pas faute d'adversaires. Il avait contre lui deux femmes, Vicki Slater, une avocate soutenue par le parti, bien financée et nettement plus préparée, et Valerie Adream Smartt Short, un médecin. Robert Gray a obtenu près de 51 % des voix, battant Vicki Slater de 20 points et évitant ainsi un deuxième tour.

Comment un illustre inconnu, sans appareil ni campagne, a-t-il pu s'imposer ainsi ? Peut-être est-ce une question de nom, suggère Robert Gray. "Robert est une sorte de nom courant et la plupart des gens en ont un dans leur famille, donc ça les réconforte de voir un nom familier." Les responsables démocrates, qui sont toujours sous le choc, ont une autre explication. La plupart des électeurs qui se déplacent aux urnes lors des primaires "ne viennent pas pour l'élection...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant