Robeco saborde sa gestion monétaire en France

le
0
(NEWSManagers.com) -

Centre de compétence monétaire de Robeco, le français Robeco Gestions va être touché de plein fouet par le redéploiement du groupe néerlandais. En effet, n'ayant pas atteint, avec 1,2 milliard d'euros (dont la moitié pour le groupe), la taille critique pour commercialiser ses produits monétaires en Europe et dans le monde, Rotterdam a décidé, dans le cadre de son plan stratégique 2010-2014, de fermer, après le mois d'avril 2012, l'ensemble de ses OPCVM de trésorerie. Il y a quatre mois, l'encours de ces fonds était encore de 1,5 milliard d'euros.

De fait, la fermeture de ces fonds devrait se traduire par une réduction des deux tiers de l'effectif parisien. Ce n'est pas pour autant la fin de la marque Robeco dans la capitale. " La société se concentrera en France sur son activité commerciale, soit, à ce stade du projet, une dizaine de personnes, commerciaux, support commerciaux et marketing" , a précisé à Newsmanagers Ali Ould Rouis, président de Robeco Gestions.

En outre, en ce qui concerne la gestion actions et la multigestion, qui pèse au total un peu moins de 200 millions d'euros, différentes options seront explorées : fusion, transfert ou clôture. " Au terme du projet de licenciement collectif pour raison économique d'une vingtaine de personnes qui s'engagerait à compter d'avril et se poursuivrait jusque dans le courant de l'été, la société demanderait au régulateur le retrait de son agrément" , indique Ali Ould Rouis.

Dans la partie distribution, qui va être conservée, " Robeco Paris dispose en revanche de la taille critique, avec un volume d'encours intermédiés de plus de 3 milliards d'euros sur plus d'une dizaine de stratégies pour le compte de quatre segments de clientèle : organismes de retraites, institutions financières, grandes entreprises et distributeurs extérieurs (banques privées et multigestion)" , précise enfin le président de Robeco Gestions.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant