Robbie Keane, le dernier roi d'Irlande

le
0
Robbie Keane, le dernier roi d'Irlande
Robbie Keane, le dernier roi d'Irlande

Cette campagne de qualification pour l'Euro 2016 fait pour l'instant souffrir les grosses nations du foot. Parmi les sélections qui aimeraient en profiter, il y a l'Irlande, adversaire ce soir d'une équipe d'Allemagne sous pression et qui dispose d'un atout majeur dans sa manche : son capitaine et buteur Robbie Keane, toujours vert malgré ses 34 ans.

Puisque la valeur d'un attaquant se juge le plus spontanément en zieutant sa feuille de stats, déroulons tout de suite celle de l'intéressé. Robbie Keane, c'est 341 buts au total en 796 matchs officiels, soit 0,43 but par match de moyenne en 17 saisons de footballeur pro. Dans le détail, on peut préciser aussi qu'il en est aujourd'hui à 65 buts marqués en 135 sélections, dont 21 inscrits rien qu'en qualification des championnats d'Europe, record d'Hakan Sükür battu depuis son triplé réussi ce week-end contre Gibraltar. Entre autres performances, Keane a également planté 126 fois en Premier League, ce qui en fait le onzième scoreur de l'histoire de ce championnat (et le quatrième encore en activité derrière Wayne Rooney, Frank Lampard et Robin van Persie). Quoi encore ? Depuis qu'il est soi-disant parti en préretraite en MLS en 2011 – aux dires des mauvaises langues – il en est à 53 buts et 35 passes décisives réussies en 83 matchs de la ligue de soccer nord-américaine. Bref, Robbie Keane possède un CV de bon gros boss. Il en a l'allure aussi : bonne gueule d'acteur posée sur un corps massif, port altier, torse bombé Sans trop le vouloir ni trop se forcer, l'Irlandais impose le respect. Et l'obtient. Partout où il a joué, il a laissé de bons souvenirs et reçu les éloges à la fois des supporters, de ses coéquipiers et de ses entraîneurs. Pas n'importe lesquels en plus : Gordon Strachan, Marcello Lippi, Glenn Hoddle, Rafael Benítez Tous se sont battus pour récupérer Robbie Keane et ont dû parfois payer cher pour ça. C'est d'ailleurs un autre chiffre à relever : depuis son premier transfert en 1999 (de Wolverhampton vers Coventry) jusqu'au dernier en date en 2011 (de Tottenham à Los Angeles Galaxy), plus de 110 millions d'euros ont été échangés dans les différentes transactions le concernant ! Keane a toujours su plaire et maintenir sa cote élevée. Il a aussi bien mené sa barque, obtenant toujours de beaux contrats et menant sa carrière avec clairvoyance.
Un manqué regrettable : l'Inter
Dès le départ, il a su faire le bon choix. 1995 : le jeune ado de 15 ans qui vit dans la grande banlieue de Dublin voit deux émissaires anglais le draguer. L'un vient de Liverpool, un club dont lui et son entourage sont fans. Il lui vend un brillant avenir en Premier League. Forcément, c'est tentant. L'autre débarque de Wolverhampton et ne lui promet « que » la deuxième division. Pourtant, il choisit sagement cette...

...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant