Robben décisif, Dortmund co-lanterne rouge

le
0
Robben décisif, Dortmund co-lanterne rouge
Robben décisif, Dortmund co-lanterne rouge

Ce weekend, on a vu Arjen Robben donner la victoire au Bayern, le BVB se casser la gueule à Brême, et un très joli match entre Augsburg et Gladbach. Sinon, Wolfsburg s'échappe, et laisse tout le monde s'écharper, devant comme derrière. Et des stades pleins, des chants, de la bière, du vin chaud. Pour la dernière fois de l'année civile.

L'équipe du weekend
Il y a quelques jours, Otto Rehhagel s'exprimait sur la situation du Werder Brême, club qu'il a entraîné de 1981 à 1995. "Le Werder ne descendra pas. Mais je me fais du souci pour eux. L'équipe doit se battre", avait déclaré "King Otto". Et il faut croire qu'il a été entendu. Car dans le match de la peur entre le Werder et le BVB, il n'y avait qu'une seule équipe, et elle jouait en vert. Dès l'entame de match, Davie Selke profitait d'une erreur de placement de Mats Hummels et inscrivait une "spéciale Thierry Henry". Un Hummels aux airs de Père Noël, puisque c'est encore lui qui se fait avoir par Selke qui centre fort pour le deuxième but du SVW signé Bartels. Le capitaine du BVB aura beau marquer son premier but de la tête depuis deux ans, rien y fait: le Werder s'impose et prend l'avantage psychologique sur les autres grosses cylindrées (HSV, Stuttgart, BVB) dans l'Abstiegskampf.
Le joueur du weekend
Jusqu'au bout, Mayence y a cru. Il faut dire que tenir la dragée haute au Bayern Munich pendant 90 minutes relève plutôt de l'exploit cette saison. Mais ces Bavarois sont trop forts. Surtout lui, le gars au numéro 10. Cette saison, il est sur un nuage. Physiquement, il est globalement bien. Dans sa tête, il est très bien. Et dans le jeu, il est au-dessus de tout le monde. Lui, c'est Arjen Robben bien sûr. Une fois de plus, le Néerlandais a été décisif. Cette fois-ci, c'est un but du droit à la dernière minute qui permet au Bayern de quitter 2014 sur une victoire. Son 10ème but en championnat (en 13 matchs), son 101ème pour le Rekordmeister, et cette impression que le temps passe, et Robben continue de progresser, comme s'il ne nous avait pas encore montré tout ce dont il était capable. Le Ballon d'Or des cœurs, c'est lui.
L'image du weekend





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant