RMC ne fait pas le jeu du mercato

le
0
Frank Lanoux, directeur général de RMC, la station de radio emblématique du groupe NextRadioTV d'Alain Weill, est l'invité du Buzz Média Orange-Le Figaro.

La radio numérique terrestre (RNT) devra attendre. C'est ce que préconise David Kessler dans un rapport qu'il a remis cette semaine au Premier ministre. Le directeur des Inrockuptibles et conseiller d'Etat avait été chargé en juin dernier d'une mission sur le déploiement à grande échelle de la radio numérique terrestre, prévu par la loi de 2007 sur la modernisation de la diffusion audiovisuelle. Mais aujourd'hui, cet ex-directeur de France Culture et ancien conseiller à la culture de Lionel Jospin prône un moratoire de deux ou trois ans, estimant que le coût du passage de l'analogique au numérique de la radio est trop important. Alors, la RNT, une fausse bonne idée ? « Nous, nous sommes pour, soutient pourtant Frank Lanoux, directeur général de la radio privée RMC. La fausse bonne idée, c'est celle qu'on met en place avant de se rendre compte que c'était une erreur. RMC sera le premier bénéficiaire de la RNT, avec une diffusion qui sera beaucoup plus large q

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant