Riyad arrête 431 personnes soupçonnées d'être liées à l'EI

le
0

DUBAI, 18 juillet (Reuters) - Les autorités saoudiennes ont arrêté 431 personnes soupçonnées d'appartenir à des cellules de l'Etat islamique qui planifiaient des attaques contre des mosquées, des forces de sécurité et des missions diplomatiques, a annoncé samedi le ministère de l'Intérieur. L'annonce survient après l'explosion d'une voiture piégée près d'un point de contrôle situé à proximité de la prison la plus sécurisée d'Arabie saoudite, tuant son chauffeur et blessant deux policiers. Cité par l'agence officielle SPA, le ministère explique que six attentats suicides visant des mosquées de l'est du pays et des projets d'assassinats ont été déjoués. "Les terroristes prévoyaient d'attaquer des missions diplomatiques, des installations de sécurité et gouvernementales dans la province de Sharourah ont été déjoués", ajoute le communiqué. L'Etat islamique a appelé ses partisans à lancer des attaques dans le royaume saoudien. Vingt-cinq personnes ont été tuées en mai dans deux attentats suicides visant des mosquées chiites. (Noah Browning,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant