Risques de tension en Cisjordanie

le
0
Deux civils palestiniens sont morts en moins de 24 heures : une femme qui aurait inhalé des gaz lacrymogènes lors d'une manifestation, et un jeune homme ayant essuyé des tirs à un barrage militaire. L'Autorité palestinienne dénonce une «dangereuse escalade».

Un Palestinien a été tué dimanche matin par des soldats à un barrage militaire israélien en Cisjordanie occupée. Mohamed Daraghme, âgé d'une vingtaine d'années et originaire de la localité de Tubas, est mort sous les balles d'un soldat après une dispute à un barrage militaire au nord-est de Naplouse, selon une source de sécurité palestinienne. Manifestement, l'homme, qui travaillait dans une colonie israélienne, n'était pas armé.

Une porte-parole de l'armée israélienne a affirmé que l'homme «s'était approché du barrage par un passage interdit, une bouteille à la main». «Une enquête est en cours. Mais nous présumons que les soldats ont procédé à des tirs de semonce puis tiré dans la direction du suspect qui continuait d'avancer», a précisé cette porte-parole. Selon elle également, un Palestinien avait été arrêté dans le sud de la Cisjordanie après avoir tenté d'attaquer deux soldates avec un couteau, quelques heures auparavant.

En milieu de jour

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant