Risques de contamination à Tianjin, des habitants évacués

le
0
RISQUE D'INTOXICATION CHIMIQUE APRÈS LES EXPLOSIONS À TIANJIN
RISQUE D'INTOXICATION CHIMIQUE APRÈS LES EXPLOSIONS À TIANJIN

par Megha Rajagopalan

TIANJIN, Chine (Reuters) - Les autorités chinoises ont ordonné samedi l'évacuation d'habitants de Tianjin hébergés dans une école proche du site des deux énormes explosions de mercredi, un changement de direction du vent ayant ravivé les craintes de dispersion de particules toxiques.

Les personnes évacuées ont été appelées à porter des pantalons et des masques respiratoires, selon des informations publiées sur le blog de l'antenne locale de la Commission nationale de la santé et du planning familial.

Des témoins n'ont cependant fait état d'aucun mouvement de panique dans les rues de la ville, qui compte plus de 15 millions d'habitants.

La police chinoise a confirmé pour la première fois la présence de cyanure de sodium près de l'entrepôt où ont eu lieu les explosions, qui ont fait 85 morts selon un nouveau bilan, ont rapporté les médias officiels.

Les enquêteurs ont établi la présence de ce produit chimique dangereux, qui peut être mortel s'il est ingéré ou inhalé, "à l'est du site de l'explosion", sur une zone industrielle du port de Tianjin, a expliqué le site internet Beijing News.

Il n'a pas précisé quelle quantité de cyanure de sodium était entreposée, ni quels risques sa présence impliquait.

Les explosions de mercredi se sont produites dans un entrepôt de stockage de produits dangereux et des habitants craignent depuis une intoxication de l'air et de l'eau par les produits dispersés par les déflagrations.

"J'ai un peu peur", a déclaré Li Shulan, un ouvrier du bâtiment interrogé sur la qualité de l'air. "C'est sûr qu'on ne se sent pas bien. Comme vous pouvez le voir, notre patron nous oblige à porter un masque."

Un quartier situé à trois kilomètres du site a été bouclé, a ajouté Beijing News.

DES FAMILLES DE POMPIERS PROTESTENT

Au moins sept petites explosions ont été entendues samedi dans la zone de la catastrophe selon un message publié sur un réseau social par la chaîne de télévision officielle China Central Television. Un journaliste de Reuters a constaté qu'un nouveau foyer d'incendie avait gagné des voitures sur un parking proche du site des explosions et des médias ont fait état d'autres foyers dans la zone.

Avant l'annonce de l'évacuation, un ex-responsable des services de l'environnement de la municipalité de Tianjin avait assuré à la presse que la pollution de l'air ne posait aucun risque.

Aucune substance dangereuse n'a été détectée par les 17 stations de surveillance de la qualité de l'air situées dans la ville, a-t-il dit.

Environ 6.300 personnes ont été évacuées depuis mercredi, a précisé l'agence de presse Chine nouvelle, qui fait état de 721 blessés, dont 33 dans un état grave. Vingt et une des personnes décédées étaient des pompiers.

Une dizaine de membres de familles de pompiers portés disparus depuis la catastrophe ont tenté de perturber la conférence de presse donnée par Bao Jingling pour protester contre le manque d'information.

"Nous sommes allés de nous-mêmes dans tous les hôpitaux et nous ne les avons pas trouvés", a déclaré Wang Baoxia, dont le frère aîné fait partie des disparus.

"Il n'y a aucun responsable officiel qui souhaite nous rencontrer. Pas un", a-t-elle ajouté.

Les familles expliquent que 25 des pompiers portés disparus étaient des jeunes en contrat à durée déterminée, qui ne font officiellement pas parti des brigades municipales.

Les médias rapportent que ces nouvelles recrues, qui signent généralement un contrat de deux ans, sont souvent mal formées.

Les pompiers de Tianjin ont été critiqués après les explosions de mercredi pour avoir utilisé de l'eau dans le but d'éteindre un incendie, ce qui pourrait avoir provoqué les explosions en déclenchant une réaction chimique dangereuse.

(Meghan Rajagopalan et Natalie Thomas à Tianjin, Engen Tham et Yixin Chen à Shanghaï; Bertrand Boucey et Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant